Dette publique de la France : euros

Nouveau !

tuile_telephones_1.jpg

Actualités

Les robots de l'espace japonais ont atterri sur un astéroïde

Minerva 1a et 1b ont atterris sur un astéroïde appelé Ryugu. Les deux rover ont envoyé des photos époustouflantes

Publié il y a 3 heures 24 min Lire la suite...

VoxxedDays : la conférence dédiée aux microservices

VoxxedDays est une grande conférence dédiée aux microservices du 29 au 31 octobre prochain à Paris. 

Le magazine Programmez! est partenaire de l'événement. Profitez du code promo de -20 % sur les tickets de la conférence : VXDMS18_PROGRAMMEZ

Inscription sur https://tickets.voxxeddays.com/event/vxdms2018

Programmez! vous proposera jusqu'à la conférence, une sélection de courtes interviews de speakers. Aujourd'hui : Emmanuel Bernard et Madou Coulibaly. Ils présenteront une session sur le thème de la donnée dans le monde des microservices. 

Bonjour à vous, pouvez-vous parler un peu de vous et comment êtes-vous arrivés aux micro services ?

Bonjour, je suis Emmanuel Bernard, contributeur Hibertnate, Java Champion et architecte en chef chez Red Hat. J'ai toujours été impliqué dans l'amélioration du traitement des données à partir des applications. Avec les microservices, le défi est plus complexe car il implique une communication des données dans un contexte inter-systèmes. C’est encore plus amusant :-)

Hello, je suis Madou Coulibaly, je suis Specialist Solution Architect EMEA chez Red Hat depuis 2016 avec un fort focus sur les données. J’ai +8 ans d’expériences dans la donnée et la gestion de l’information. Je travaille actuellement avec les clients à travers l’Europe pour proposer mon expertise et ma connaissance des outils de données. Les microservices constituent un nouveau voyage pour les données. C’est un grand défi pour aller dans les environnements complexes et distribués. La donnée m’amène dans cette nouvelle aventure.

De quoi aller vous parler durant Voxxed Days Microservices ?

De patterns, sur comment organiser and créer une communication microservices pour tirer le meilleur parti de cette architecture, qui commencent à émerger. Un sujet souvent négligé est la manière de traiter les données dans ce type d’architecture. Franchement, ce n’est pas facile et ce sujet est sans doute l’un des plus difficiles quand on parle de microservices. 

Cette présentation décrira non seulement ce que nous pensons être votre objectif en matière de données, mais aussi comment faire la transition d’une base monolithique à une approche avec des microservices, orientés base de données. Et aussi, comment gérer l’état dans une application stateless.

Quand on parle microservices, on se concentre sur le câblage, les erreurs réseaux, la disponibilité, la montée en charge… et nous avons tendance à oublier la modélisation ou la donnée. Est-ce que vous parlez de la fin de la base de données monolithiques ?

Non. 

Eh bien, oui si vous démarrer un rafraichissement avec une nouvelle application et de nouvelles données. Nous avons vu des personnes construire de nouveaux microservices  sur des applications existantes. Nous appelons ça le « Greenfield Microservices » d’une base de données sur une friche. La base monolithique est là pour rester au moins durant la phase de transition. Elle est « tuée » pour être remplacée par les microservices. 

Nous voulons montrer qu’il s’agit d’un plan de transition relativement souple, compatible avec les phases de tests et des erreurs (durant le projet). 

Merci, et rendez-vous à votre sessions !

Nous sommes excités (par cette session). Nous espérons qu’elle pourra permettre de nombreux échanges avec la communauté sur les bonnes pratiques. 

Source : https://voxxeddays.com/microservices/2018/07/26/emmanuel-bernard-and-madou-coulibaly-on-data-in-a-microservices-world/

Twitter: @emmanuelbernard

Blog: in.relation.to

GitHub: https://github.com/mcouliba

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 12 heures 15 min Lire la suite...

40 jeux de société pour nous les geeks

Catalogué comme jouets par l’imaginaire collectif, le jeu de société peut pourtant être bien plus profond qu’une partie de Bonne Paye. En voici la preuve avec notre sélection de jeux pour geeks.

Publié il y a 17 heures 24 min Lire la suite...

L'option "amis" dans Google Maps pourrait être le meilleur moyen de perdre ses amis

Google instaure une option de vote au sein de Maps. Les amis pourront rapidement se décider sur un programme et une destination communs.

Publié il y a 17 heures 48 min Lire la suite...

HTC DREAM (G1) : le premier smartphone sous Android a 10 ans aujourd’hui !

Le premier téléphone Android est sorti il y a 10 ans, retour en arrière sur les événements clés de cette toute première version. Aujourd'hui, c'est le premier OS utilisé, Android représente plus de 80% des utilisateurs de smartphone.

Publié il y a 18 heures 24 min Lire la suite...

Telltale met fin à ses activités : le jeu The Walking Dead en danger

Telltale Game a procédé à un licenciement massif. L’équipe restante continuera à remplir ses obligations envers les actionnaires et les partenaires

Publié il y a 18 heures 54 min Lire la suite...

Les voitures autonomes arrivent : Des tests rigoureux les rendront plus sûres !

Ce n'est un secret pour personne que le développement des véhicules autonomes avance à grands pas. Après plusieurs années de développement, les bases des technologies requises sont désormais disponibles et les différents sous-systèmes du véhicule autonome, les infrastructures routières ainsi que les centres de gestion de la circulation commencent à apparaitre. Des normes de communication, telles que la 5G et l'accès sans fil pour les environnements véhiculaires (WAVE), sont en cours d'élaboration, et les villes font l'objet de projets pilotes pour tester et analyser les performances de ces véhicules. Il n'est pas exclu que bientôt, les véhicules autonomes seront omniprésents dans les rues, transportant des personnes et des marchandises d'un point A à un point B avec peu ou pas d'interaction humaine.

La prochaine étape consiste à connecter et faire travailler de concert ces différentes technologies pour faire de la voiture autonome une réalité. Pour cela, des tests complets et le développement de normes robustes sont nécessaires pour assurer à la fois la sécurité et le confort d’utilisation.

La nécessité d'essais rigoureux

Les automobiles sont plus complexes que jamais et les véhicules autonomes ne fonctionneront que s'ils peuvent communiquer de manière fiable et sécurisée avec d'autres véhicules et infrastructures. Ils doivent prendre des décisions rapides pour éviter les dangers, rester dans leur voie ou simplement naviguer dans les rues d’une ville. Ces complexités s'étendent aux multiples systèmes de communication à grande vitesse qui ont besoin de communiquer les uns avec les autres, ce qui nécessite des systèmes de communication sans fil et câblés pour traiter toutes ces données.

Compte tenu de ces complexités, les systèmes numériques multiples nécessitent une couverture de test étendue. Les technologies radar, Lidar et autres capteurs recueillent d'énormes quantités de données sur l’environnement pendant la conduite et les transmettent aux systèmes pertinents. Ces derniers doivent être en mesure de recueillir ces données, d'éliminer les informations redondantes ou non pertinentes, de les traiter et de prendre des décisions rapides et sans faille. Enfin, ils ont tous besoin de travailler ensemble de manière transparente et sans échec. Chaque composant de chaque système doit être testé et validé du point de vue électrique et du protocole de communication.

Il est également important de se rappeler que les véhicules autonomes sont en quelque sorte des data-centers en mouvement qui circulent sur la route à grande vitesse. Les systèmes Ethernet automobiles relient tous ces systèmes entre eux, servant d'épine dorsale de données pour ces réseaux informatiques sur roues.

Les tests rigoureux ne s'arrêtent jamais

Seuls des essais rigoureux utilisant une variété d'outils peuvent valider des composants de la couche physique à la couche applicative. Par exemple, pour s'assurer qu'une image optique peut être extraite d'une caméra et convertie en données exploitables ; on testera à la fois si le micrologiciel peut être débogué séparément du système électrique, et si un capteur Lidar peut capturer les données entrantes sans erreur.

Un équipement spécialisé peut tester si deux terminaux communiquent efficacement par l'intermédiaire d'une liaison Ethernet automobile, en suivant les données lorsqu'elles se déplacent le long d'un bus numérique. De plus, les ingénieurs utilisent des oscilloscopes pour comprendre comment les anciennes normes automobiles, telles que le réseau CAN (Controller Area Network), LIN (Local Interconnect Network) et FlexRay, interagissent avec les protocoles Ethernet automobiles modernes. Les ingénieurs d'essai ont également une vision prospective afin de s'assurer que les systèmes automobiles puissent gérer les technologies et les protocoles de demain, en plus du spectre actuel de 1 à 2 GHz utilisé aujourd'hui, alors que nous passons à la 5G.

Les testeurs peuvent simuler et émuler des pannes de courant, des données corrompues, des failles de sécurité et même des signaux erronés ou des alertes, afin de protéger les conducteurs autonomes et les rendre infaillibles avant que les véhicules ne soient rendus disponibles au public.

Tenir compte de la puissance

Ce n'est pas seulement la technologie de conduite autonome qui est testée. Les nouvelles sources d'énergie ont la capacité de changer la façon dont nous nous déplaçons du point A au point B. C’est pourquoi les ingénieurs testent également les batteries, les composants électriques, les stations de charge des véhicules électriques et l'équipement d'alimentation. Des tests sont mis au point pour déterminer si l'énergie circule de la station de charge vers la batterie du véhicule et pour déboguer tout conflit. Un puissant logiciel d'analyse peut surveiller divers signaux de commande provenant des conditions de charge, des températures et de la surveillance de la tension pour déceler les comportements inattendus avant d'exécuter des diagnostics pour résoudre les problèmes.

En outre, les batteries elles-mêmes sont soumises à des tests rigoureux qui permettent aux fabricants de recueillir de précieuses données pour la conception de dispositifs de meilleure qualité et l’amélioration de paramètres comme l’autonomie du véhicule et le profil de conduite, qui déterminent la distance qui peut être parcourue avec une charge complète.

En raison de la proportion accrue d'électronique dans les véhicules hybrides et/ou électriques, les considérations de compatibilité électromagnétique (CEM) sont critiques. Les interférences entre les systèmes peuvent en effet constituer un problème de sécurité important et nécessite donc une attention particulière lors du développement du produit et des essais finaux.

Les développements liés au véhicule autonome ont été si rapides au cours des quelques années qui viennent de s’écouler qu’il est primordial de tester chaque composant de chaque véhicule afin de s’assurer de son bon fonctionnement. Il ne s’agit pas simplement de performance et de fiabilité. Les véhicules autonomes réalisent chaque seconde des milliers de calculs et prennent des décisions qui ont un lourd impact en termes de sécurité. La moindre erreur pourrait entrainer accidents, blessures, voire même la mort. Les ingénieurs ont pleine conscience de ces conséquences et prennent toutes les mesures pour éliminer les risques potentiels. La sécurité de tous est entre leurs mains.

Michael Reser
Business Development Director chez Keysight Technologies
voiture autonome, tests
Mots clés Google: 

Publié il y a 19 heures 7 min Lire la suite...

CUDA Toolkit 10 est disponible

NVIDIA vient de publier CUDA Toolkit 10. Cette mouture permet de bénéficier des performances des GPU GeForce RTX et Quadro RTX du fondeur, basées sur l'architecture Turing dévoilée au cours du mois d'août.

L’architecture Turing est destinée avant tout aux professionnels de l’image. Cette architecture combine plusieurs technologies de pointe (RT Cores, Tensor Cores, intelligence artificielle) pour rendre possible le ray tracing en temps réel. Cette technique est utilisée pour le rendu d’images de synthèse. Les opérations sont 25 fois plus rapides qu’avec la précédente architecture Pascal. Globalement, NVIDIA assure que les applications simulant le monde réel peuvent calculer leurs images 6 fois plus rapidement qu’avec Pascal.

La boite à outils CUDA 10 promet elle aussi de meilleures performances, notamment lorsqu'un grand nombre de GPU est utilisé.

Outre le support de Turing, CUDA Toolkit 10 apporte de nombreuses nouveautés majeures (cf. sa note de version) dont la prise en charge de nouvelles constructions de programmation appelées CUDA Graphs, un nouveau modèle de programmation de graphe de tâches asynchrone qui permet un lancement et une exécution plus efficaces, ainsi que la prise en charge des API d'interopérabilité CUDA-Vulkan et CUDA-DX12, ou encore la compatibilité du moteur d'exécution CUDA avec les anciens pilotes NVIDIA.

CUDA Toolkit 10 peut être téléchargé depuis le site développeur de NVIDIA. De nombreux exemples de code sont disponibles sur GitHub.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 19 heures 18 min Lire la suite...

Deezer AI mood détection : le robot qui vous dit quelle playlist vous convient

La musique retranscrit l'état d'esprit et l'humeur de chacun. Deezer sort " AI Mood détection " afin de proposer des playlists créées de manière intelligente.

Publié il y a 19 heures 24 min Lire la suite...

L'ex-patron de Google prédit un internet divisé en deux avec une emprise dangereuse de la Chine

Internet à l'horizon 2030 ? Un réseau divisé en deux, contrôlé par les États-Unis et la Chine avec deux visions qui s'opposent selon Eric Schmidt, l'ancien PDG de Google.

Publié il y a 19 heures 37 min Lire la suite...

CodeWeek 2018 : Ladies of Code organise deux événements

À l’occasion de la #CodeWeek 2018, Ladies of Code organise deux événements afin d’attirer plus de jeunes filles et de femmes dans l’informatique. Invitez vos amies, soeurs, nièces, cousines, filles à ces événements: toute jeune fille ou femme curieuse est la bienvenue !

Workshop: Faisons un site web !
Samedi 6 octobre 2018 à 13h @ Lab'Oikos, 11-15 Rue de la Réunion - 75020 Paris

À travers 10 petits exercices, les participants apprendront à faire un site web en utilisant les langages HTML5 et CSS3. Ils repartiront de l’atelier avec un site CV qu'ils pourront personnaliser à leur image. 

Aucune connaissance n’est requise pour découvrir les bases ensemble ! Apportez juste votre ordinateur.

Célébrations des connaissances acquises avec un petit goûter / apéro à la fin !

Goûter des métiers de l'informatique
Samedi 20 octobre 2018 à 14h @ Lab'Oïkos, 11-15 Rue de la Réunion - 75020 Paris

Pour clôre la #CodeWeek, Ladies of Code organisent un goûter sur les métiers de l’informatique et du web !

Des femmes raconteront leur parcours scolaire et professionnel qui les ont mené à l’informatique aujourd’hui: développeuses, CTO, designers…

Si vous êtes lycéenne déçue de ParcoursSup, ou une étudiante perdue dans la jungle de l’orientation : participez à ce goûter ! 

Si vous êtes une pro en quête de reconversion: venez aussi ! 

Faites fonctionner le bouche à oreille nous aide beaucoup: invitez les lycéennes de votre entourage.

Plus d'informations et inscriptions sur le site dédié : paris.ladiesofcode.com/codeweek-les-evenements-ladies-code 

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 19 heures 43 min Lire la suite...

ASDL et téléphonie : le réseau se dégrade et ça ne va pas aller en s'améliorant

Lors d'une intervention devant l'Assemblée Nationale, l'actuel PDG d'Orange a tenté d'expliquer pourquoi l'ADSL et la téléphonie classique connaissent aujourd'hui des déboires.

Publié il y a 19 heures 56 min Lire la suite...

144 postes ouverts chez SCC France

SCC France recrute massivement sur Nanterre, Toulouse, Lyon et Nantes.

L’ouverture de nouvelles opportunités chez SCC France s’inscrit dans le cadre de la forte croissance des résultats générés par les différents pôles d’expertise (entité software +12 %, services +5 %, Cloud+ 30 %, Leasing +28 %) et notamment auprès des ETI, grands comptes et organismes publics. Pour recruter les meilleurs profils, le groupe dispose de nombreux atouts : une place de leader sur son marché, un ADN tourné vers l’innovation, des plans de carrière attractifs, mais aussi un réel respect des valeurs humaines.

SCC France recherche des experts mais également des jeunes diplômés partageant ses valeurs et souhaitant s’investir durablement à ses côtés. Outre les CDI proposés (85 % des postes), des contrats en alternance sont ouverts.

Alexandre COTTEAUX, Responsable recrutement chez SCC France précise « Le recrutement de nouveaux talents est un axe stratégique chez SCC France. Nous investissons chaque année des ressources importantes pour renforcer l’attractivité de notre marque employeur et faire vivre à nos collaborateurs une expérience professionnelle unique. En nous rejoignant, nos futures recrues vont intégrer un groupe en croissance continue qui leur donne la possibilité de travailler sur des projets de grande envergure chez des clients de renom. Cloud, sécurité, workplace, mobilité… sont autant de sujets sur lesquels nous intervenons et sommes en recherche de compétences. »

Quelques exemples de postes ouverts :

  • Ingénieur Réseau et Sécurité
  • Ingénieur système Microsoft.
  • Ingénieur Cloud
  • Chef de projet infrastructure
  • Ingénieur d’affaires (2 à3 ans d’expérience minimum)

Pour consulter l’ensemble des postes ouverts, rendez-vous sur : carrieres-france.scc.com

 

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 20 heures 1 min Lire la suite...

Sur cette trottinette électrique, il est possible de changer de batterie à souhait

Inboard a dévoilé Glider, sa nouvelle trottinette électrique. Elle arrivera sur le marché en février 2019 et coûtera 1300 euros.

Publié il y a 20 heures 24 min Lire la suite...

Netflix : Diablo sera adapté en série animée

Les jeux vidéo sont souvent adaptés en série animée ou au cinéma. Aujourd'hui, c'est confirmé, le mythique jeu Diablo sera bientôt sur Netflix.

Publié il y a 20 heures 57 min Lire la suite...

[Promo] Packs Fnac 2018 : trois jeux PS4 pour 50 €

La Fnac propose 5 packs comprenant chacun 3 jeux PS4 et proposés à très bons prix. En effet, ces articles - en précommande jusqu'au 9 octobre - sont tous vendus 49,99 €, c'est-à-dire avec des réductions allant de -29 à -50%.

Publié il y a 21 heures 14 min Lire la suite...

Black Widow : le scénario du film aurait déjà fuité

Longtemps rêvé par les fans Marvel, le film consacré à Black Widow est en passe de devenir une réalité, on le sait depuis quelques mois. Un site a repéré ce qui pourrait en être le synopsis, alors que le long-métrage n'est pas attendu avant 2020.

Publié il y a 21 heures 24 min Lire la suite...

AirPower, le chargeur sans fil d'Apple ne serait pas totalement abandonné

Un an après sa présentation, AirPower n’est pas toujours disponible. Mais le packaging de l'iPhone Xs, ainsi que des lignes de code d'iOS 12.1 montrent que le projet n'est pas mort.

Publié il y a 22 heures 52 min Lire la suite...

Criteo met la main sur la start-up Storetail

Criteo, acteur dans le domaine du retargeting publicitaire, vient d'annoncer l'acquisition de la start-up française Storetail pour permettre aux (...)

Publié il y a 1 jour 7 min Lire la suite...

iPhone Xr : 1 seul capteur et flou sur les portraits. Comment fait-il ?

L’iPhone XR utilisera un algorithme pour obtenir l’effet bokeh avec un seul capteur, une approche similaire à celle des Pixel mais qui étonne.

Publié il y a 1 jour 24 min Lire la suite...

En 2018, le streaming représente 75% des revenus de l'industrie musicale

Vous êtes nombreux a souscrire à un abonnement mensuel à des plateformes comme Deezer, Spotify et Apple Music. Mais vous avez déserté les rayons des magasins et vous n'achetez plus de CD physiques.

Publié il y a 1 jour 56 min Lire la suite...

Microsoft et Amazon travaillent ensemble pour mettre en place Skype sur les dispositifs Alexa

Microsoft va-t-il laisser tomber son assistant personnel intelligent Cortana ?! Aujourd'hui, le géant américain travaille main dans la main avec Amazon pour intégrer SKYPE sur les objets connectés Alexa.

Publié il y a 1 jour 1 heure Lire la suite...

Open architecture vs machine fermée

Étant un très grand fan de la série Halt and Catch Fire, que je vous conseille d’urgence si vous ne connaissez pas, j’ai revu il y a quelques jours les premiers épisodes de la saison 1. Un des postulats de départ de l’histoire est un article (fictif) de Gordon Clark dans le magazine Byte, sur l’open architecture. Mais on est repensant, cette idée a été largement utilisée par les constructeurs des années 80 et 90. Et il ne faut pas oublier que nous sommes en 1983 au début de la série : IBM à son PC, mais ne voit pas d’un bon oeil les compatibles (qui commencent à arriver), Apple a son Apple II et s’apprête à dévoiler le LISA. 

Quand on se replonge dans ces machines, on constate un principe intangible : créer des machines « simples », rapides à concevoir et à construire, en utilisant des composants les plus standards possible quand on peut. On me dira : le choix était beaucoup moins large aujourd’hui et on ne disposait pas des mêmes puces dédiées. Oui effectivement. Mais les grandes machines de ces années partagent tout de même un grand nombre de composants et notamment les processeurs : Zilog, MOS, Motorola, Intel. Les OS étaient parfois communs : le vieux CP/M, MS-DOS et ces « clones ». 

Ces machines étaient d’une architecture simple. Quand on regarde un Commodore 64, c’est impressionnant de simplicité, aussi bien le montage que la partie électrique, idem pour un CPC. L’Apple IIe est facile à ouvrir, il dispose de nombreux ports d’extension. Bref, il est ouvert. Les bidouilleurs pouvaient réellement s’amuser, parfois le réparer, changer des composants. Même avec des machines plus complexes comme l’Atari ST ou l’Amiga, on pouvait encore s’amuser, même si parfois, on grillait purement et simplement la machine. 

Par architecture ouverte, on peut comprendre plusieurs choses :

- avoir une architecture matérielle de référence et ouverte (dans le sens open source) : le PC le fait d’une certaine manière non pas par la volonté d’IBM, mais par le truchement du MS DOS qui pouvait être utilisé sur d’autres machines que l’IBM PC et la plupart des composants de base étaient accessibles et par l’utiliser du processeur Intel et l’apparition des composants standards utilisés par les PC

- par une couche logicielle ouverte et partagée

- l’utilisateur a accès à tout et peut modifier le matériel, rajouter des éléments et le logiciel suit tout naturellement

Aujourd’hui, il y a clairement une tendance à fermer le matériel, particulièrement grand public. Regarder les machines tout-en-un. Hormis quelques composants qui peuvent être changés, le reste est soudé ou inaccessible. On peut encore les monter, mais tout le monde ne peut pas le faire : il faut une zone de travail, les bons outils et pas mal de patience. Ne croyez pas que cette tendance est récente. Une partie de la communauté Apple, les fans de la marque qui s’y connaissent un minimum, peste contre les derniers iMac et le vieux Mac Mini : composants soudés, pas de possibilité de changer quoi que se soit par soi-même (ou si peu). Mais il ne faut pas oublier le postulat de départ du Macintosh, quand le projet a été initié en 1979 : faire un ordinateur tout intégré, le plus simple possible à utiliser par tout le monde, avec un minimum de câble ! Bref, la machine était tout sauf ouverte et modulaire…

Les ordinateurs portables suivent depuis longtemps cette même tendance : on ferme tout. Bref, nous sommes bien loin de notre idée de départ, l’open architecture. 

Depuis quelques années, nous retrouvons cette idée avec l’Open hardware. L’idée est simple : le matériel est open source, enfin disons le design matériel comme les circuits électroniques, tous les éléments sont documentés, le montage, chaque broche, etc. L’Arduino illustre parfaitement l’open hardware : les schémas sont ouverts (open source donc) et c’est pour cela que l’on voit apparaître des multitudes de cartes compatibles Arduino. Et surtout, les schémas de base utilisent des composants 100 % standards et peu chers. Chez soi, on peut construire sa propre carte Arduino, même avec un PCB rudimentaire. Et ce, pour un coût très bas : -10 €, voire à peine 5-6 € en cherchant un peu !

On me dira : on peut faire pareil avec un PC. Effectivement on peut construire son PC en kit. Ce n’est pas nouveau, mais finalement peu de choses sont open hardware. On parle souvent du Raspberry Pi. Mais n’oublions pas que cette carte est peu ouverte. Seules les premières versions ont les schémas accessibles et encore, des éléments logiciels (boot, firmware) ne sont pas open source. D’où l’absence de véritables clones, ce que je trouve particulièrement dommage. Il existe des alternatives, excellentes, avec une compatibilité plus ou moins bonne sur les GPIO. Mais est-ce réellement grave si la Pi n’est pas open hardware, chacun fera son opinion. 

L’autre initiative, très intéressante, est l’Open Compute Project. Cette initiative est très intéressante : elle fournit les architectures de références pour définir des bases communes. L’OCP concerne les serveurs, les datacenters. Facebook a été l’initiateur de cette démarche pour définir et construire son propre design serveur. L’idée derrière était de pouvoir créer son modèle serveur au plus proche de son besoin réel. Cela permet à un éditeur de ne pas dépendre d’un constructeur serveur. L’OCP a bouleversé le marché serveur en obligeant les constructeurs à adopter cette démarche. 

Dans la téléphonie, quelques projets étaient prometteurs : le projet Ara que Google n’a su mener au bout et le FairePhone. Ara était un téléphone entièrement modulaire. Mais les équipes n’arrivèrent pas à stabiliser le matériel et le système de gestion à chaud (d’une grande complexité). Sur la partie matérielle, un des points cruciaux était le mécanisme de fixation sur la planche de base et le comportement des éléments en cas de chute et comment la connexion entre les éléments se faisait (dans la stabilité bien entendu). FairPhone est un projet moins ambitieux, mais à qui à l’avantage de fonctionner. Mais pour nous, son prix élevé, et les tarifs des modules, freine le concept et diffusion, ainsi que le manque de modules disponibles. 

On peut noter que le smartphone est à l’inverse de la notion d’open architecture. Et ne me dites pas que c’est la faute à Apple, car tous les grands constructeurs de smartphones sont dans la même tendance même si la Pomme a tendance à aller très loin, avec une bonne grosse couche de colle. On ferme, on soude.

Je ne dis pas non plus que c’était mieux avant. C’était une autre époque de l’informatique. Mais nous pouvons apprendre et réfléchir sur comment on en est arrivé là et à cette tendance de tout fermer. 

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 1 jour 2 heures Lire la suite...

Huawei trolle les acheteurs d'iPhone Xs devant les Apple Store

D'habitude c'est Samsung qui aime se moquer d'Apple dans ses différentes publicités, en ce moment ce sont les fabricants chinois qui s'y donnent à cœur joie ! Xiaomi dans un premier temps puis aujourd'hui c'est au tour de Huawei !

Publié il y a 1 jour 2 heures Lire la suite...

Megaman 2 et Magaman X ressortent en cartouche

Capcom et iam8bit lancent Mega Man 2 et Mega Man X en format cartouche. Ils sont limités à 8500 exemplaires

Publié il y a 1 jour 21 heures Lire la suite...

Les lacets des prochaines Jordan 33 s'inspirent (un peu) de Retour vers le Futur

Jordan Brand a dévoilé l’Air Jordan 33. Si le design reprend un modèle sorti dans les années 80, le constructeur a installé une technologie innovante...

Publié il y a 1 jour 23 heures Lire la suite...

Serait-ce le nouveau Chromebook ?

AboutChromebooks a publié les images de ce qui devrait être le Chromebook Nocturne. Il aurait deux ports USB-C et un lecteur d’empreintes digitales sur le dessus.

Publié il y a 2 jours 1 heure Lire la suite...

Les voyages sur Mars seraient moins dangereux que prévu

Les astronautes seront moins exposés aux radiations durant leur voyage vers Mars. En revanche, une fois sur place, une protection spécifique sera requise.

Publié il y a 2 jours 2 heures Lire la suite...

On en sait un peu plus sur Red Dead Online

Rockstar Games a annoncé qu’il lancera une version bêta de Red Dead Online en novembre prochain, soit quelque temps après la sortie de Red Dead Redemption 2.

Publié il y a 2 jours 3 heures Lire la suite...

Nissan imagine un véhicule spatial pour transporter un télescope

Nissan a dévoilé le Navara Dark Sky au Salon automobile de Hanovre. Sa remorque transporte PlaneWave, un puissant télescope.

Publié il y a 2 jours 19 heures Lire la suite...

Google va créer le futur système embarqué de Renault-Nissan-Mitsubishi

Google a noué un partenariat avec l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi pour développer un nouveau système d’exploitation automobile.

Publié il y a 2 jours 21 heures Lire la suite...

La Californie va se payer un satellite climatique

La Californie compte construire son propre satellite climatique. Le projet est sur les rails, mais constitue une preuve supplémentaire de la divergence entre l’État et le gouvernement fédéral.

Publié il y a 2 jours 23 heures Lire la suite...

Elon Musk va vendre des briques écologiques

Le nouveau quartier général de The Boring Company ressemblera à un tour médiéval. L’entreprise utilise des briques écologiques pour sa construction.

Publié il y a 3 jours 1 heure Lire la suite...

PlayStation Now : vous pouvez (enfin) jouer hors ligne

Après une longue attente, Sony est "ravi" d'annoncer qu'à partir de ce 21 septembre, les joueurs avec un compte PlayStation Now ont la possibilité d'installer des jeux sur leur PS4 pour en profiter hors ligne.

Publié il y a 3 jours 17 heures Lire la suite...

PlayStation Classic : quels sont les gros hits que Sony pourrait ajouter à la console ?

Si l'on connaît pour l'instant les titres de 5 jeux de la PlayStation Classic, il en manque encore 15. Quels seront-il ? Nous avons établi notre propre sélection.

Publié il y a 3 jours 17 heures Lire la suite...

Le micro-ondes Alexa d'Amazon est enfin officiel

Amazon a officiellement présenté son micro-ondes lors d’un évènement à Seattle. Les propriétaires pourront le commander à la voix avec Alexa.

Publié il y a 3 jours 18 heures Lire la suite...

Des fuites sur les prochaines aventures de Dr Who

Doctor Who News a dévoilé le synopsis des deux premiers épisodes de la onzième saison. Ils sont intitulés "La femme qui est tombée sur Terre" et "Le monument aux fantômes".

Publié il y a 3 jours 18 heures Lire la suite...

L'ANSSI publie le code du système d'exploitation sécurisé français CLIP OS

En 2016, la loi numérique suggérait la création d'un système d'exploitation français souverain, afin que le pays dispose en dispose pour se mettre à l'abri de tout cyber-espionnage.

En fait ce système d'exploitation est développé par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information(ANSSI) depuis 2006. Ce système s'appelle CLIP OS et l'ANSSI en publie aujourd'hui le code :

L’ANSSI a élaboré un système d’exploitation multiniveau sécurisé dénommé CLIP OS, pour répondre aux besoins de l’administration. Basé sur un noyau Linux et capable de gérer des informations de plusieurs niveaux de sensibilité, CLIP OS est à présent disponible en open source dans le cadre d’un projet de développement collaboratif.

Le système d’exploitation CLIP OS est basé sur Linux (Gentoo Hardened). Il intègre un ensemble de mécanismes de sécurité qui lui confèrent un très haut niveau de résistance aux codes malveillants et lui permettent d’assurer la protection d’informations sensibles, explique l'ANSSI.

CLIP OS comporte des mécanismes de cloisonnement qui rendent possible le traitement simultané, sur un même poste informatique, d’informations publiques d’une part et sensibles d’autre part, au sein de deux environnements logiciels isolés, dans l’objectif d’éliminer les risques de fuite d’informations sensibles sur un réseau public.
Ce système peut être déployé aussi bien sur des passerelles de sécurité que sur des postes clients, y compris portables et permet par exemple l’accès à des informations sensibles dans un cadre d’utilisation nomade.

Basé sur Gentoo, CLIP OS n'est pas distribué en fichiers binaires prêt à l'emploi, du moins pour le moment, et il ne sera pas l'OS de monsieur tout le monde. Mais il pourra intéresser énormément les geeks et les chercheurs en sécurité.

L'ANSSI y compte d'ailleurs. C'est une des raisons de l'ouverture du code de CLIP OS : l'ANSSI espère un développement collaboratif pour faire évoluer et améliorer CLIP OS.

L'ANSSI met à disposition sur GitHub, deux versions de CLIP OS.

CLIP OS 4, pour archivage et référence : le code source et la documentation (en français) de la précédente version de CLIP OS pour initier et faciliter les développements futurs.

CLIP OS 5 : pour proposer un développement collaboratif : le code source et la documentation (en anglais) de la version en cours de développement de CLIP OS.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 3 jours 18 heures Lire la suite...

Firefox Reality 1.0

Firefox Reality est un projet que la fondation Mozilla a présenté au printemps 2018. Il s'agit d'un navigateur dédié à la réalité virtuelle et à la réalité augmentée.

Firefox Reality veut être un navigateur alternatif open source sur un marché où il n'existait pour le moment que des navigateurs propriétaires. Ainsi Firefox Reality peut être utilisé sur les casques Ouclus Rift ou HTC Vive par exemple, ou encore sur un smartphone avec Google Cardboard. L'objectif de Mozilla est de supporter à terme un maximum de plates-formes.

Firefox Reality vient de sortir en version 1.0 et propose déjà de nombreuses options : recherche vocale, lecture de vidéos, le mode incognito, le passage rapide de la 2D à la 3D, etc.

Firefox Reality peut être téléchargé sur le Play Store pour Android, ou ici pour Oculus.

La version 1.1, déjà en cours de développement, supportera les vidéos à 360°

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 3 jours 19 heures Lire la suite...

Cinéma : les Avengers pourraient rencontrer les X-Men plus vite que prévu

Les mutants Marvel vont-ils prochainement se battre aux côté des Avengers et des Gardiens de la Galaxie au cinéma ? C'est ce que laissent supposer les propos du PDG de Disney, Bob Iger, qui s'est entretenu avec The Hollywood Reporter.

Publié il y a 3 jours 19 heures Lire la suite...

Umanis lance son premier hackathon dédié à l’Intelligence Artificielle

Umanis  annonce le lancement du hackathon « AI for a better world », sous un format hybride, à la fois classique et en ligne. Un challenge de 6 semaines sur le thème « AI for a better world »

Ce tout premier hackathon Umanis basé sur les outils Google Cloud a pour objectif de construire des algorithmes ayant un impact dans les domaines de la Santé, de l’Environnement, de l’Energie, des Fintech, du Retail et du Luxe.

A l’aide d’un accès aux solutions Google Cloud Platform et aux jeux de données Open Source identifiés par Umanis, les participants disposeront de 6 semaines pour mettre en place un prototype d’algorithme innovant et ayant un réel impact éthique sur les secteurs mentionnés ci-dessus. Des mentors provenant d’Umanis et de Google Cloud seront disponibles pour les conseiller et les aider à surmonter les difficultés techniques tout au long du challenge.

Un total de 10 000 € de récompense sera attribué au trois meilleurs projets, avec également la possibilité pour les projets coup de cœur de profiter d’une incubation chez Umanis.

Ouvert à tous, seuls ou en équipes, ce hackathon « AI for a better world » est destiné à des Data Analysts, Data Scientists, Designers, Développeurs, Ingénieurs Data ainsi qu’à des start-ups.

Les inscriptions au challenge sont ouvertes jusqu’au 4 octobre 2018. Le hackathon se déroulera en ligne du 8 octobre au 16 novembre, au terme duquel les 5 meilleurs projets seront sélectionnés. Ceux-ci seront départagés le 8 décembre lors d’une grande journée “Hack Day” chez Umanis à Levallois-Perret (92), qui se tiendra pour finaliser les projets et les pitcher devant un jury composé des dirigeants d’Umanis.

Plus d’informations et inscriptions au hackathon #AIforABetterWorld sur le site dédié du challenge : https://aiforabetterworld.bemyapp.com 

« En tant que spécialiste de la Data depuis près de 30 ans, Umanis est fortement impliquée dans le développement de l’Intelligence Artificielle et multiplie les projets à haut potentiel pour matérialiser de nouveaux usages innovants et disruptifs. Pour accompagner cette phase sans précédent de progrès technologiques, l’éthique se doit de figurer au cœur des projets IA pour que ceux-ci bénéficient véritablement à l’ensemble de l’humanité. C’est avec cet objectif central en tête que nous avons décidé de lancer cet hackathon et nous espérons que les candidatures enthousiastes et innovantes seront nombreuses » déclare Olivier Pouligny, Directeur Général d’Umanis.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 3 jours 19 heures Lire la suite...

Instagram propose maintenant les gifs dans les messages et développe une option pour cacher les hashtags !

Instagram propose maintenant les gifs dans les messages et développe une option pour cacher les hashtags !

Publié il y a 3 jours 19 heures Lire la suite...

Les enceintes Echo Dot et Echo Plus d'Amazon débarquent avec du style et du gros son !

Les enceintes Echo Dot et Echo Plus d'Amazon débarquent avec du style et du gros son !
Amazon vient de réaliser une annonce pour présenter sa nouvelle gamme d'enceintes Echo. Un nouveau design vraiment sympa et une qualité sonore bien meilleure !!

Publié il y a 3 jours 20 heures Lire la suite...

Plus de batterie ? Le prochain Huawei Mate 20 pourra recharger les écouteurs sans-fil Freebuds 2 !

Le nouveau smartphone de la marque Huawei n'est pas encore sorti, mais nous avons déjà des informations à vous dévoiler. Plus précisément sur les écouteurs sans-fil Freebuds 2, grands concurrents des Airpods d'Apple.

Publié il y a 3 jours 20 heures Lire la suite...

Daredevil nous file rencard le 19 octobre pour la saison 3

Daredevil reviendra bientôt pour une 3e saison sur Netflix. Que lui arrive-t-il après sa disparition à la fin de The Defenders et comment va-t-il reprendre le flambeau de protecteur de Hell's Kitchen, laissé à Iron Fist ? Réponse dans moins d'un mois.

Publié il y a 3 jours 22 heures Lire la suite...

Un leak du OnePlus 6T remet en cause la rumeur tenace du triple capteur

D’après les images publiées par WinFuture, le OnePlus 6T n’aurait pas trois capteurs arrière.

Publié il y a 3 jours 22 heures Lire la suite...

Le PDG de Disney laisse entendre que le rythme de sortie des films Star Wars pourrait diminuer

Bob Iger, PDG de Disney, lors d'une longue interview, a émis l'idée que la sortie d'un film Star Wars par an était trop importante. Cependant, aucune décision officielle n'a encore été prise. Décryptage.

Publié il y a 3 jours 23 heures Lire la suite...

Un nouveau trailer génial pour les mondes de Ralph

Disney a dévoilé la bande-annonce officielle de Ralph Breaks the Internet, le film est attendu pour le 21 novembre prochain

Publié il y a 4 jours 24 min Lire la suite...

Twitch est maintenant bloqué en Chine

La Chine, hélas déjà connue pour sa capacité à censurer et pour bloquer l'accès à de nombreux sites très populaires, aurait bloqué l'accès à Twitch, site de streaming de jeux vidéos bien connu.

Publié il y a 4 jours 54 min Lire la suite...

La résurrection de la série Veronica Mars est désormais officielle

Plus de 10 ans après sa fin, la plateforme de streaming Hulu annonce le retour en 2019 de la série culte Veronica Mars. On vous dévoile les dernières infos et la storyline.

Publié il y a 4 jours 1 heure Lire la suite...

Pages