Dette publique de la France : euros

Nouveau !

tuile_telephones_1.jpg

Actualités

Black Friday : les meilleures promos LEGO

Voici les meilleures bons plans du Black Friday sur les petites briques danoises. Dépêchez-vous, il n'y en aura pas pour tout le monde !

L’article Black Friday : les meilleures promos LEGO est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

RGPD : 20 000€ d'amende pour le réseau social allemand Knuddels

Un peu moins de 3 semaines après l'amende de 400 000 euros infligée à un hôpital portugais, c'est en Allemagne qu'une nouvelle (...)

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Black Friday Amazon : les meilleurs bons plans encore en ligne cet après-midi

Un peu de shopping chez Amazon avant de partir en week-end ? Vous vous réveillez un peu tard, le top départ pour le vendredi noir a été lancé cette nuit sur Amazon et beaucoup d'offres sexy sont déjà parties. On fait le point sur cet fin d'après-midi.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Rumeurs sur les noms des nouvelles Freebox : One et Delta

Free avait confirmé que le retard de la Freebox V7 ne serait que « relativement court » et que les abonnés auraient leur box avant Noël, l’échéance approchant, il est donc logique de voir les rumeurs enfler et devenir plus crédibles. Aujourd’hui, ce sont les noms qui font surface et surprise, il y en a deux ! […]

L’article Rumeurs sur les noms des nouvelles Freebox : One et Delta est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Tesla doublera le nombre de Supercharger en 2019

S’il est un frein au passage au véhicule électrique, c’est bien l’idée de tomber en panne de batterie au milieu de nulle-part. Tesla l’a bien compris et a installé un parc de stations Supercharger relativement conséquent. Mais Elon Musk n’a pas l’intention de ralentir leur déploiement, au contraire, il promet d’en doubler le nombre en […]

L’article Tesla doublera le nombre de Supercharger en 2019 est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Oppo a un smartphone pliable dans ses cartons

Désormais, Oppo fait également partie des participants à la course aux téléphones pliables. Le site Mobielkopen a récemment découvert un brevet déposé par la firme chinoise où sont explicités un concept de smartphone flexible. Le modèle en question montre le design du futur  smartphone qui, a priori, ressemble étrangement à celui présenté par Samsung au mois de novembre. Ce […]

L’article Oppo a un smartphone pliable dans ses cartons est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Black Friday : les meilleures promos de jeux vidéo

Les bons plans pleuvent pour le Black Friday. Si vous avez pu acquérir une PS4, une Switch ou une Xbox One à bon prix, vous serez contents de l'agrémenter de quelques jeux.

L’article Black Friday : les meilleures promos de jeux vidéo est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Antidote 10 : le correcteur s’enrichit d’une édition Web

Pour célébrer comme il se doit son 25e anniversaire, Antidote s'enrichit d'une multitude de nouveautés, dont une fonctionnalité de correction via le Web.

L’article Antidote 10 : le correcteur s’enrichit d’une édition Web est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Ktor 1.0 : un framework Kotlin pour construire des applications client/serveur asynchrones

Ktor est un framework Kotlin pour la construction de serveurs et de clients asynchrones dans des systèmes connectés. Il est créé par l’équipe de Kotlin et, en tant que tel, il tire pleinement parti des possibilités de ce langage.

Ktor est construit à partir de zéro à l'aide de coroutines, qui permettent d'exprimer des constructions asynchrones complexes comme s'il s'agissait d'un simple code séquentiel. Les coroutines sont également très efficaces au moment de l'exécution, soulignent les développeurs de Ktor. De plus, l'utilisation des fonctionnalités de Kotlin permet de fournir un langage DSL (Domain-Specific Langage) qui consiste en une API concise et conviviale pour les développeurs permettant de configurer une application sans magie, uniquement avec du code.

Une application Ktor peut être hébergée dans un conteneur de Servlet 3.0+ tel que Tomcat, ou fonctionner de manière autonome avec Netty ou Jetty. Le support d'autres hôtes peut être ajouté via une API

Ktor permet de créer des applications web en Kotlin rapidement, avec très peu d'efforts. Voici un exemple d'un serveur 'Hello World' :

import io.ktor.server.netty.*
import io.ktor.routing.*
import io.ktor.application.*
import io.ktor.http.*
import io.ktor.response.*
import io.ktor.server.engine.*

fun main(args: Array<String>) {
    embeddedServer(Netty, 8080) {
        routing {
            get("/") {
                call.respondText("Hello, world!", ContentType.Text.Html)
            }
        }
    }.start(wait = true)
}

Une documentation et un guide de démarrage sont disponibles sur le site officiel de Ktor

Ktor est un logiciel libre sous licence Apache 2.0, disponible sur GitHub.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Sortie de RAD Studio 10.3

Embarcadero vient d'annoncer la version  10.3 de RAD Studio, son environnement de développement intégré multi plates-formes.

RAD Studio permet de développer des applications natives ciblant Windows, Linux, macOS, iOS et Android à partir d'un même code.

Embarcadero souligne que RAD Studio 10.3 apporte des améliorations significatives pour les développeurs C++, dont le support C++17 Win32, un meilleur achèvement de code et de nouvelles bibliothèques.

Les développeurs Delphi voient arriver la déclaration de variables en ligne (inline) et l'inférence de type, notamment.

RAD Studio 10.3 apporte des améliorations à la bibliothèque VCL notamment pour l'affichage en haute résolution. Le support des nouvelles API Windows 10 et WinRT ont été ajoutées et le support des plates-formes mobiles amélioré. Côté Android, Android API26 est supporté, pour satisfaire aux exigences du Google Play Store pour les nouvelles applications depuis août 2018.

Vous pouvez essayer RAD Studio en téléchargeant sa version d'essai depuis son site officiel.   

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Facebook aussi va vous informer sur le temps passé sur son réseau

Il y a quelques mois, Facebook annonçait le lancement d’un outil permettant aux utilisateurs de déterminer le temps passé sur sa plateforme connexe Instagram. Désormais, la société de Mark Zuckerberg déploie une fonctionnalité similaire pour son réseau social principal.

Baptisée « Your time on Facebook », l’option consiste à chronométrer le temps passé par l’utilisateur sur Facebook. D’après la capture d’écran publiée par TechCrunch, le tableau de bord se présente sous forme d’un graphique indiquant le temps et la durée moyenne de la connexion de façon journalière et hebdomadaire. Par conséquent, l’utilisateur aura la possibilité de réduire le temps qu’il passe sur Facebook en définissant une durée limite. Autrement dit, lorsqu’il aura atteint le quota du jour préalablement défini, il recevra une alerte et sera invité à se déconnecter.

Les réseaux sociaux à l’origine de la dépression ?

Facebook a mis en place la fonctionnalité « Your time on Facebook » après avoir été critiquée pour le caractère addictif de son produit. Un résultat d’enquête a même dévoilé que passer beaucoup de temps sur les réseaux sociaux dont Facebook en tête de liste, augmente le risque de dépression et de solitude. On ignore cependant si l’existence d’une telle fonctionnalité peut réellement entraîner une prise de conscience et engager les utilisateurs à s’abstenir. 

Notons par ailleurs que l’option n’est pas complètement inédite, car Apple avait déjà lancée une fonctionnalité similaire pour son système d’exploitation mobile iOS et Google en a aussi équipé ses appareils Pixel et Android One.

>>> Lire aussi Facebook teste une fonctionnalité pour regarder des vidéos à plusieurs

L’article Facebook aussi va vous informer sur le temps passé sur son réseau est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Black Friday : les routeurs, systèmes Wifi et accessoires réseaux

Que vous ayez envie d'améliorer votre réseau domestique ou de compléter ses capacités retrouvez dans ce sujet les promotions sur tous les accessoires réseau.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Cyber Monday du réseau : les offres de routeurs, CPL ou systèmes Wifi

Que vous ayez envie d'améliorer votre réseau domestique ou de compléter ses capacités retrouvez dans ce sujet les promotions sur tous les accessoires réseau.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

La bande annonce du Roi Lion version film vous rendra nostalgique

Disney exploite très fort son nouveau filon : utiliser
sa base de dessins animés pour en réaliser des remakes ou des suites en
version film. Après la suite d’Alice au Pays des Merveilles, dirigée par
Tim Burton, le Livre de la Jungle ou encore Peter et Eliott le Dragon,
Disney ne compte pas s’arrêter là. Parmi les projets à venir, on trouve
Dumbo, Aladdin, Mulan et bien sûr le Roi Lion, dont la première bande annonce vient d’être diffusée.

Jouer sur la nostalgie

Visuellement c’est une claque.
Difficile de distinguer ce qui est en image de synthèse de ce qui est
réel, si tant est que la moindre image de cette bande-annonce soit
réelle. Le making-off nous le dira. Et à comparer la bande-annonce avec
celle du dessin animé de 1994, on voit bien que le réalisateur Jon
Favreau, joue la carte nostalgie pour ce nouveau film. Tout ce qui
rendait le début du dessin animé si mythique est présent. Les mêmes plans, les mêmes décors, les mêmes attitudes, les mêmes musiques.
Beaucoup de fans du Roi Lion auraient crié au sacrilège s’i le
réalisateur avait fait autre chose que coller au plus près à la version
originale. Il faudra attendre une autre bande annonce pour voir comment
ont été traités les autres personnages, notamment Timon et Pumba. 

Des voix de renom


La voix de Simba sera celle de Donald Glover, qui jouait Lando Calrissian dans Solo et qui est également connu pour sa carrière en tant que chanteur sous le nom Childish Gambino. Beyoncé prêtera sa voix à Nala. Seth Rogen et Billy Eichner joueront respectivement Timon et Pumba. James Earl Jones sera le gentil Mufasa et Chiwetel Eijofor le méchant Scar. Enfin John Oliver prêtera son accent anglais au calao à bec rouge, Zazu. Cette nouvelle version est attendue chez nous pour le 17 juillet 2019.

L’article La bande annonce du Roi Lion version film vous rendra nostalgique est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Windows 10 : oh, tiens ! Microsoft stoppe encore l’October 2018 Update !

Décidément, rien ne va plus avec les mises à jour de Windows 10. Après avoir été diffusée une première fois en octobre dernier, la version 1809 du système d’exploitation a finalement été retirée de la circulation. Un mois plus tard, Microsoft est revenu à la charge en redéployant l’update en question. Et manque de chance, voilà que l’éditeur de Redmond vient d’arrêter la diffusion de l’October 2018 Update à cause d’un énorme bug causé par les pilotes Intel.

La faute aux pilotes en revient aux versions 24.20.100.6344 et 24.20.100.6345 des pilotes d’Intel. La mise à jour conjuguée de Windows 10 et ces drivers empêche visiblement certaines fonctionnalités de se lancer convenablement sur le système d’exploitation.

« Après la mise à jour vers Windows 10 version 1809, la lecture audio d’un moniteur ou d’un téléviseur connecté à un PC en HDMI, en USB-C ou à l’aide d’un port DisplayPort peut ne pas fonctionner correctement sur les périphériques dotés de ces pilotes. »

Microsoft a donc pour l’instant bloqué la mise à jour de Windows 10 chez les utilisateurs qui ont déjà installé les pilotes incriminés. Aucune information concernant la reprise du déploiement n’a pour l’instant été communiquée.

>> Windows 10 October 2018 Update : on fait le point sur les nouveautés

L’article Windows 10 : oh, tiens ! Microsoft stoppe encore l’October 2018 Update ! est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

PlayStation x Nike PG 2.5 : les sneakers geek de l’année en vente le 1er décembre

Les PG 2.5 x PlayStation ont été aperçues pour la première fois aux pieds du basketteur Paul George lors d’un match contre les Golden State Warriors. Ce deuxième modèle signature est un hommage à la toute première console de salon de Sony avec sa couleur grise et les signes distinctifs de sa manette : triangle, carré, rond et croix sont dessinés sur le revêtement en tissu et en cuir des chaussures.

Les languettes de ces baskets, quant à elles, portent les logos PlayStation et PG (diminutif et surnom de la star d’Oklahoma) capables de s’illuminer grâce à des piles. Mais vous pouvez toujours éteindre cet éclairage par une pression d’un bouton sur la partie intérieure de la languette si vous le voulez. D’ailleurs, les Nike PG 2.5 x PlayStation ne perdent pas de leur superbe, même après que les piles soient épuisées.

En attendant de connaître le prix de ces baskets, les fans de jeux vidéo et de baskets devront garder un œil sur l’application SNKRS dédiée aux nouveaux produits de Nike, car cette paire collector devrait être sur le marché le 1er décembre, en quantité très limitée…

>>> Lire aussi : Les Jordan édition Game Boy, c’est beau mais c’est très cher

L’article PlayStation x Nike PG 2.5 : les sneakers geek de l’année en vente le 1er décembre est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Black Friday : enceintes, casques, écouteurs, les meilleures offres !

Le Black Friday est lancé. Parmi les offres disponibles de ces super soldes d’hiver, on trouve toute une palanquée de produits issus de l’univers audio. Casques, écouteurs, enceintes bluetooth, il y a de vrai bons plans que nous répertorions ici.

Sony 1000X M3

Enceintes Bluetooth

Casques

Écouteurs

L’article Black Friday : enceintes, casques, écouteurs, les meilleures offres ! est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Verlingue organise une soirée recrutement à Paris

Verlingue - courtier en assurances spécialisé dans la protection des entreprises - recrute plus de 20 nouveaux talents pour sa Direction des Systèmes d’Informations. Verlingue organise ainsi une soirée recrutement le 4 décembre à Paris pour renforcer ses équipes SI déjà implantées à l’ouest entre Quimper, Rennes et Nantes.

Au cours de cet événement, Verlingue présentera les fortes ambitions digitales de l’entreprise à travers notamment la mise en oeuvre d’une Digital Factory, et l’ensemble de ses activités. Les candidats pourront rencontrer les équipes SI et RH, en amont d’entretiens personnalisés.

Plus de 20 postes sont à pourvoir en 2019 : Scrum Master, Manager Digital Factory, RSSI adjoint, Architecte Logiciel .Net, Chef de projet BI, Développeur BI, Chef de projet SI, Ingénieur Etudes et Développement, Expert Conception, Responsable maintenance, Manager Data Factory, Responsable Technique Applicatif, DBA, Directeur de Projet / Directeur de programme, Responsable GTC, Responsable de domaine SI, PMO, Technicien GTC, Responsable et Chargé de pilotage de services externes, Responsable et Chargé d’intégration applicative, Assistant informatique, Analyste exploitation.

Soirée recrutement SI #Capalouest
Mardi 4 décembre 2018 de 18h30 à 21h30
Inscription et dossier de candidature à valider en ligne avant le 30 novembre à 12h00  sur www.verlingue.fr rubrique « Talents » / « Soirées Plus Haut »

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Black Friday Amazon : les meilleurs bons plans encore en ligne ce midi

Un peu de shopping chez Amazon pour la pause dej' ? Le top départ pour le vendredi noir a été lancé cette nuit sur Amazon et beaucoup d'offres sexy sont déjà parties. On fait le point ce vendredi midi.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Pourquoi vos ordinateurs intéressent les pirates ? [Sponso]

Ne pas se protéger avec des solutions éprouvées et reconnues ne met pas seulement en péril vos données personnelles, le bon fonctionnement de vos appareils et votre sérénité sur Internet. Cela fait de vous le complice passif d’une vaste industrie cybercriminelle.

Internet est un espace dangereux. Bien des utilisateurs en ont conscience. Mais ils continuent pourtant d’en négliger les risques pensant à tort que leur ordinateur ou leur smartphone ne présente aucun intérêt pour les cybercriminels ou encore qu’ils ne risquent rien parce qu’ils ne pratiquent pas de téléchargement et qu’ils ne visitent que des sites connus. Des idées reçues qui sont fausses.

Votre PC est une source de revenus

Car nos ordinateurs – et désormais aussi nos smartphones – sont des sources de revenus importantes pour les cybercriminels. C’est par l’effet de masse qu’ils se rémunèrent : plus ils infectent de machines, plus ils gagnent de l’argent.

Plusieurs techniques sont à leur disposition pour transformer vos équipements en tiroir-caisse.
Par exemple, au moyen d’un code malveillant, ils embarquent votre ordinateur au sein d’un réseau composé de centaines de milliers de machines infectées comme la vôtre. Ces « botnets » sont ensuite loués à des personnes ou entités malveillantes pour envoyer des millions d’emails de phishings ou pour porter des attaques massives contre des entreprises, des magasins en lignes ou des services. Des services comme PlayStation Network, Xbox Live, Amazon, CNN, Dell, eBay, DynDNS avec des conséquences pour Twitter, Netflix, … ou GitHub en ont été victimes ces dernières années.

Autre exemple, les ransomwares et les emails de chantage ont ces derniers mois fait des ravages. Les ransomwares sont des codes malveillants qui prennent en otage votre ordinateur (en vous empêchant de lancer Windows) ou vos fichiers (photos, vidéos et documents sont chiffrés et rendus inaccessibles) tant que vous ne payez pas la rançon demandée. Cette rançon est le plus souvent à régler en Bitcoin pour éviter la traçabilité.

Dernier exemple en date, le fléau du cryptomining (ou cryptojacking) qui connait une croissance exponentielle, affecte ordinateurs, smartphones et même parfois vos box internet. Les cybercriminels exploitent à votre insu les ressources de vos machines pour « miner » (générer) de la monnaie virtuelle : bitcoin, monero, etc. Ils le font en infiltrant les machines, en infectant des pages Web, en proposant des logiciels « gratuits ». Un pirate qui infecte une machine peut générer 0.25 cents par jour, pour 2000 machines il gagnera ainsi 500€ par jour, donc 182 500€ an ! en restant derrière son clavier.

Une industrie du mal(ware)

Bref, pour les cybercriminels, tout appareil connecté disposant d’une capacité de calcul et d’exécution de codes, est une source potentielle de revenus. Et aucune source ne saurait être négligée. Télévisions connectées, consoles, cameras IP, sont désormais aussi leur cible, même si smartphones et ordinateurs – par leur puissance actuelle importante – restent privilégiés.
Toute une industrie cybercriminelle s’est ainsi développée : il y a ceux qui sont payés pour découvrir des vulnérabilités et écrire des codes d’attaques, ceux qui les exploitent pour monétiser des attaques, d’autres qui prospèrent sur la collecte d’informations privées (numéros de cartes, login, etc.) qui sont ensuite revendues en masse, etc.  Ces entreprises ont leur propre réseau de distribution avec un service marketing qui fait des promotions, propose des systèmes de parrainages et de remises de fidélité, un service commercial, etc. et dispose même d’un service après-vente.

Aujourd’hui, cette « industrie » obscure génère plus d’argent que celle de la drogue. Et les risques pour les cybercriminels sont moindres parce que les législations en la matière sont moins sévères voir assez laxistes selon les régions dans lesquelles se situent l’activité des pirates et surtout parce que l’essentiel des activités s’opère dans un univers virtuel et sans frontière, l’internet.

De menaces qui passent inaperçues

L’objectif des attaquants est désormais d’être le plus discret possible. Les menaces opèrent à votre insu restant inaperçues et invisibles de longs mois durant. Elles profitent des moments où vous avez besoin de moins de puissance ou de bande passante pour réaliser leurs méfaits, cherchent à rester sous les radars de détection. Elles se cachent derrière de fausses applications gratuites, de faux sites, des liens publiés sur les réseaux sociaux mais aussi dans les emails ou même dans les documents bureautiques. Elles infiltrent les bandeaux publicitaires des sites les plus populaires. Elles se font passer pour des codecs indispensables (notamment sur les sites de streaming de films ou de retransmission sportive) ou des mises à jour obligatoires de Java ou Flash. Contrairement à une idée reçue, même si vous ne téléchargez et n’installez aucune application, vous n’êtes pas à l’abri.

Comment bien se protéger

Face à cette ingéniosité malveillante et à la diversité des menaces, les antivirus classiques ne suffisent plus. Les utilisateurs ne sont pas pour autant sans solution. Les nouvelles suites de sécurité sont conçues pour détecter et contrer toutes ces menaces quel que soit l’appareil que vous utilisez : ordinateurs PC ou Mac, smartphones et tablettes Android ou iOS, etc.

Pour bien choisir sa suite de sécurité, il faut s’assurer de la modernité des protections proposées et s’appuyer sur des acteurs récompensés dans la durée.Des laboratoires indépendants comme « AV-Test.org » réalisent des tests tous les mois. Seules des protections figurant systématiquement, mois après mois, dans le haut du classement sont dignes de confiance. C’est le cas notamment de Bitdefender Total Security, certifié « Top Product » depuis plus de 6 ans par AV-Test. La suite« 2019 » embarque des protections avancées comme Advanced Threat Defense (qui analyse le comportement de ce qui s’exécute sur la machine), Safe Files(qui protège vos fichiers personnels des ransomwares) ou Network Threat Prevention (qui protège des sites dangereux et bloque les attaques réseau).

Bitdefender Total Security protège vos ordinateurs, smartphones et tablettes et vous permet de piloter la sécurité du foyer depuis une interface centrale sur le Web ou votre smartphone. Elle contribue activement à optimiser le fonctionnement de vos appareils et à effacer les traces de vos activités qui intéressent les cybercriminels. Elle s’appuie aussi sur un gigantesque réseau de sécurité fort de plus de 500 millions d’utilisateurs. C’est important car chaque protection agit comme un capteur qui détecte les menaces dès qu’elles surgissent permettant de protéger ainsi toutes les autres machines proactivement. Aujourd’hui, un éditeur comme Bitdefender qui possède un parc installé imposant et des technologies de pointes, se montre plus pertinent et efficace à défendre ses utilisateurs.

Bien se protéger avec une suite innovante et complète est aujourd’hui indispensable. Car tout ordinateur, tout smartphone, non protégé ou mal protégé, constitue une porte d’entrée pour les pirates et une nouvelle source de revenus pour la cybercriminalité rendant chaque jour l’internet un peu plus dangereux et vos activités Web un peu moins sereines.


L’article Pourquoi vos ordinateurs intéressent les pirates ? [Sponso] est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Vantiq : mise aussi sur l’architecture mes

L’éditeur Vantiq se spécialise sur l’approche « event-drive », le développement orienté événement. Le premier outil disponible a été Modelo. Il s’agit d’une plateforme complète pour développer, déployer et exécuter des applications très orientées données. Par exemple, pour connecter des IoT, des capteurs, des environnements métiers ou encore des terminaux mobiles. L’outil permet ensuite de créer des flux, des événements dédiés : localiser un objet, assigner des techniciens, envoyer des informations dans un CRM, etc. Vantiq peut être vu comme un middleware. Les informations et traitements réalisés sont envoyés dans les front-ends des utilisateurs. Pour ce faire, Vantiq s’appuie sur une approche low code, pour minimiser le développement. Modelo fournit un éditeur graphique pour construire visuellement son application.

App Modeler est un des modules phares de la version 3 de Modelo, annoncée en octobre dernier. Il s’agit d’un designer permettant de construire l’application. Il utilise des jeux de couleurs : un couleur correspondant à un usage, un action métier, etc. Il se destine avant tout aux équipes métiers, et non aux développeurs. Avec Modelo 3 apparait aussi un SDK dédié : Enterprise Connectors. Il permet d’interface Vantiq à des systèmes non supportés par défaut. Ce qui peut être très pratique en milieu logistique ou industriel qui utilise parfois des protocoles dédiés.

Autre nouveauté récente, l’arrivée d’une seconde solution dans l’offre de l’éditeur : Pronto. L’éditeur définit Pronto comme un AEB, Advanced Event Broker. Pour faire simple, un AEB est un gestionnaire d’agent orienté messages. Il va aider à développer, à gérer les événements distribués sur x environnements, devices. Il est capable de connecter tout et n’importe quoi et fera le lien avec les plateformes de low code, les usages blockchains, la data visualization, etc. Les agents Pronto, déployés sur les environnements / objets fonctionnent de manière distribués, ce que l’on appelle une architecture mesh (maillage). Cette approche est idéal dans les environnements Edge Computing. Pour pouvoir définir rapidement les règles dans les messages, on dispose d’un éditeur dédié (Rule Editor). Basiquement, l’outil va pouvoir recevoir les événements, faire de la transformation, les republier vers les souscripteurs, convertir les formats, contextualiser les événements et les données par rapport à d’autres sources etc. Cela peut être pratique par exemple quand vous devez analyser des images en directs dans une usine ou encore analyser les données remontant des capteurs dans des immeubles. 

François Tonic

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Les meilleures offres du Black Friday chez la Fnac

Bien sur, la Fnac ne ménage pas ses efforts pour proposer de nombreux bons plans pour ces prochains jours. Cela se traduit par des réductions importantes sur de nombreux produits, répartis dans des catégories aussi variées que les ordinateurs portables, les smartphones, les appareils Apple, les objets connectés, les consoles de jeux, la photo, etc.

Voici une sélection des bons plans les plus intéressants.

Asus Vivobook Flip

Cet ultrabook (il ne pèse que 1,5 Kg) est équipé d’un écran 14 pouces tactile et pouvant pivoter sur 360 degrés, ce qui permet d’utiliser la configuration comme une tablette. La machine intègre 4 Go de mémoire et 128 Go de stockage. Elle est proposée pour un peu plus de trois jours avec une réduction de 30%, ce qui fait passer son prix de 499,99 € à 349,99 €.

Marshall Acton

Cette enceinte sans fil (Bluetooth) pèse 3 Kg et intègre trois haut-parleurs (deux graves et un aigu) qui délivrent une puissance totale de 41 Watts. Elle est proposée à 119,99 € au lieu de 150 e environ en temps normal.

Bose QC 35 II

Ce casque est la Rolls des modèles anti-bruit. Il offre en outre une excellente qualité audio et sa batterie assure une autonomie d’environ 20 heures.

Sony DSC-HX90V

Cet appareil photo numérique compact se distingue par l’intégration d’un GPS et d’un objectif 24-720 mm (zoom 30x), qui permet de prendre en photo des sujets très éloignés. Son capteur – stabilisé – a une définition de 18,2 mégapixels. L’objectif est doté d’une bague de contrôle, à laquelle il est possible d’affecter une fonction souvent utilisée. Cette offre comprend également un étui et une carte SD de 8 Go.

PS4 Slim + Spider-man

Cette offre vous permet d’acquérir la console de Sony, en version 500 Go, avec le récent jeux Spider-man, à 249,99 €, ou 229,99 € si vous avez la carte Fnac.

Philips 65PUS7303

Ce téléviseur 4K de 65 pouces est proposé avec une réduction de 34%, ce qui fait passer son prix de 1499 € à seulement 999 €. Comme toujours chez Philips, il exploite la technologie Ambilight. De plus, il intègre un portail d’applications connectées fonctionnant sous Android.

Roccat Syva

Ces écouteurs intra-auriculaires ont été conçus pour les joueurs et délivrent un son chargé en basses. Une télécommande, avec micro, est intégrée au câble. Ce dernier est plat pour éviter les enchevêtrements. Il est vendu à seulement 9 €, au lieu d’environ 30 € habituellement.

Huawei P20

Ce smartphone haut de gamme voit son prix réduit de 170 €, ce qui est très intéressant. Il intègre un écran de 5,8 pouces qui offre une définition de 2 240 x 1 080 pixels. Son processeur à 8 coeurs est complété par 4 Go de mémoire et 128 Go d’espace de stockage.

L’article Les meilleures offres du Black Friday chez la Fnac est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

[Promo] L’enceinte Bluetooth Marshall Stockwell à 119 €

L’enceinte Marshall Stockwell reprend l’apparence des enceintes utilisées par les rockstars lors de leurs concerts. Seulement, en l’occurrence, l’enceinte ne pèse que 1,2 Kg et mesure 26 x 14 x 4,1 cm. Un couvercle rabattable protège l’enceinte. Elle est compatible Bluetooth (Apt-X) et intègre 4 haut-parleurs qui délivrent une puissance totale de 25 Watts. Des boutons permettent d’ajuster – outre le volume – le niveau des aigus et des basses.

La Stockwell intègre également une batterie qui assure une autonomie de 25 heures, et un connecteur USB, afin d’y relier un smartphone ou une tablette dont la batterie aurait besoin d’être rechargée. Enfin, elle dispose d’une entrée auxiliaire de type jack 3,5 mm et d’un micro, ce qui lui permet de servir de kit mains-libres.

>>> Lire : Comparatif : quelle est la meilleure enceinte Bluetooth portable ?

>>> Suivez-nous sur Twitter via @Toms_BonsPlans

L’article [Promo] L’enceinte Bluetooth Marshall Stockwell à 119 € est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

[Promo] Huawei Mate 20 Pro : mémoire et chargeur à induction offerts !

Le Mate 20 Pro est le nouveau fer de lance de Huawei. Il est disponible depuis quelques semaines au prix de 999,99 €, dans la plupart des boutiques en ligne. Il peut également être acheté avec un des quatre forfaits Power de SFR. Par exemple, il est proposé à 249 € + 8€/mois avec le forfait Power 50 (50 Go d’Internet mobile par mois). Ce dernier vous engage 24 mois et coûte 30 €/mois la première année, puis 45 €/mois.


L’offre de Huawei est intéressante, car le Mate 20 Pro utilise un système de stockage amovible conçu par Huawei : les cartes mémoire NM (Nano Memory Card), plus petites que les cartes microSD. La carte de 128 Go offerte permet donc de doubler immédiatement la capacité de stockage du smartphone (128 Go en standard). De plus, le socle de recharge sans fil est très pratique puisqu’il suffit de poser le Mate 20 Pro dessus pour recharger la batterie (par induction). Le coffret dans lequel sont livrés ces accessoires contient également un câble USB SuperCharge 2.0, qui permet de recharger la batterie du smartphone à très grande vitesse : 70% en 30 minutes seulement.

Huawei Mate 20 Pro

Ce concentré de technologie mis au point par Huawei se place en concurrence de l’iPhone XS Max. A ce titre, son équipement est irréprochable, pour peu qu’on aime les grands écrans. Car le Mate 20 Pro embarque une dalle OLED de 6,39 pouces. En plus de supporter une haute définition (3 120 x 1 440 pixels), celle-ci offre une qualité d’affichage exceptionnelle. Les hautes performances sont assurées par un processeur Kirin 980 (2,6 Ghz), complété de 6 Go de mémoire.

>>> [Test] Huawei Mate 20 Pro : le meilleur smartphone de 2018, vraiment ?

Pour les photos, ce sont pas moins de trois capteurs arrières qui sont intégrés, de 40, 20 et 8 mégapixels. Un quatrième capteur de 24 mégapixels se charge des selfies. Les clichés obtenus sont parmi les meilleurs du marché. Le tout est alimenté par une batterie de 4 200 mAh, qui assure deux jours de fonctionnement. Enfin, le Mate 20 Pro est étanche et il est doté d’un capteur d’empreintes digitales (intégré à l’écran) et d’un port USB de type C.

Pour en bénéficier, il suffit de s’inscrire, après l’achat, sur le site www.huawei-offres.fr et de suivre les modalités décrites, afin d’envoyer un dossier complet avant le 28 janvier 2019.

>>> Suivez-nous sur Twitter via @Toms_BonsPlans

L’article [Promo] Huawei Mate 20 Pro : mémoire et chargeur à induction offerts ! est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Publicités politiques : Google va vérifier l’identité de ses clients

La campagne présidentielle américaine et l’importance des réseaux sociaux ont mis en avant la responsabilité des grandes sociétés de l’Internet. Cela a été particulièrement flagrant avec l’intervention russe via de massives campagnes de désinformation sur Facebook. Les géants de l’Internet ont donc mis en place un certain nombre de protections au Etats-Unis. Ce sont ces protections qui arrivent en Europe.

Les élections européennes sous surveillance

L’année prochaine, avec l’élection des parlementaires européens, Google obligera la vérification des identités de tous ceux qui souhaitent acheter des publicités Google Ads à des fins politiques.
Le géant américain demandera aussi de rendre clair qui est à l’origine
du paiement de toute campagne faisant mention d’un parti politique ou
d’un candidat. Ces mêmes mesures avaient été mises en place lors des
élections de mi-mandat aux Etats-Unis qui a vu élire entre autres
sénateurs et membres du congrès.

Google et Facebook visent la transparence

Facebook a promis de suivre la même démarche et a d’ailleurs déjà mis en place des systèmes de vérification similaires lors des dernières élections au Royaume-Uni et au Brésil.
En plus, Google publiera un document spécifique à l’Union Européenne,
le « rapport de transparence sur les publicités politiques ». Celui-ci
collectera les informations nécessaires à compter de Janvier et sera disponible pour le grand public à partir de Février ou Mars 2019. Enfin, la lutte contre le phishing sera accentuée et un travail sera mené en partenariat avec différents groupes européens concernant la vérification factuelle des informations publiées. Twitter ne s’est pas encore exprimé.

L’article Publicités politiques : Google va vérifier l’identité de ses clients est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Pour Siri, Donald Trump = zizi

Demander à Siri des informations sur un personnage public ou un élément factuel fait afficher sur l’écran de l’utilisateur des informations Wikipedia. Or celui-ci étant un site communautaire, certains « petits malins » s’amusent à modifier des pages. C’est ce qui s’est passé hier pour Donald Trump.

Quand le vandalisme devient un jeu

Le vandalisme des pages Wikipedia n’est en rien une nouveauté. Mais c’est l’utilisation que Siri fait de ces informations qui est souvent le moteur de ce vandalisme. Ainsi par le passé « Despacito » était pour Siri l’hymne nationale bulgare. Il existe même un subreddit dédié à ces exemples. Le dernier en date est la modification de la photo Wikipedia du président américain par la photo d’une verge.

Problème rapidement réglé

Évidemment, et comme à chaque fois, Wikipedia a corrigé la photo tout en annonçant que plusieurs personnes avaient travaillé de concert à cette entreprise. Tous ont été bannis du site et la page incriminée à vue son niveau de protection changer, il faudra maintenant être administrateur pour pouvoir effectuer le moindre changement. Nul doute que de nouveaux comptes seront bientôt créés et une nouvelle cible trouvée.

L’article Pour Siri, Donald Trump = zizi est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Black Friday : l’abonnement d’un an à Shadow, le PC gamer virtuel, passe à 23,11 €/mois

Shadow est un service qui met à votre disposition un PC virtuel qui dispose de la puissance d’un véritable PC pour joueur. En effet, l’équipement mis à votre disposition est équivalent à une configuration dotée d’un processeur très véloce (un Xeon en l’occurrence), avec une carte graphique GeForce GTX 1080, 12 Go de mémoire et 256 Go d’espace de stockage (extensible à 1,25 To). Sans oublier une connexion à Internet hyper rapide : 1 Gbit/s. Le tout fonctionne sous Windows 10.

De votre côté, il suffit d’avoir une connexion à Internet offrant un débit de 15 Mbit/s au minimum et une machine fonctionnant sous Windows ou MacOS, ou un smartphone ou une tablette sous Android. L’accès à votre PC virtuel s’effectue par l’intermédiaire d’une application. Des versions de cette application pour iOS et Linux sont actuellement en version Beta. Une fois l’application lancée, seul l’écran de votre machine virtuelle est affiché sur votre moniteur. Toutes les opérations sont en fait réalisées sur les serveurs de Shadow. Seules les interactions avec vos périphériques (clavier, souris, manettes, etc.) sont transmises. Cela présente l’avantage, entre autres, d’être à l’abris des pannes, et d’avoir la garantie que le matériel à votre disposition (comme la carte graphique) est régulièrement mis à jour, de façon transparente pour vous.

Prix réduits pour le Black Friday

En temps normal, l’abonnement à Shadow est facturé 29,95 € / mois, si vous optez pour un abonnement de 12 mois. Pour le Black Friday, entre le 23 novembre à 00h01min et le 26 novembre à 23h59min, ce prix passe à 23,11 € / mois. Vous bénéficiez donc de 82 € d’économie.

Une autre formule propose un abonnement de 3 trois mois, toujours pour 23,11 €/mois (au lieu de 34,95 € / mois en temps normal).

Si vous préférez utiliser le service sans engagement, ou le tester, il vous en coûte 44,95 € / mois. Pour le Black Friday, ce prix est ramené à 23,11 € pour le premier mois.

L’article Black Friday : l’abonnement d’un an à Shadow, le PC gamer virtuel, passe à 23,11 €/mois est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Tamagotchi X Pokémon : le crossover ultime

La collaboration entre Bandaï et The Pokémon Company laisse penser à une nouvelle ère de la possession virtuelle d’animaux domestiques. D’après le site d’information Serebii consacré aux Pokémons, un futur Tamagotchi permettrait bientôt d’élever et d’entretenir un Évoli (ou Eevee en anglais). 

Il s’agit d’un Pokémon de type Normal ayant la faculté d’évoluer différemment pour s’adapter à son environnement. Avec ce jouet électronique, la créature virtuelle pourrait d’ailleurs se transformer en une de ses huit évolutions, mais avec d’autres variantes spéciales comme une Team Rocket Eevee ou bien un Ditto Eevee. En fait, la future forme du monstre dépendra de la manière dont le propriétaire du Tamagotchi s’occupera de son Évoli.

Vendu au prix de 2 300 yens, soit 20$ environ, le Tamagotchi Évoli se déclinerait en deux coloris : rose et jaune. Cela dit, il faudra renoncer à l’idée de vous l’offrir pour les fêtes de fin d’année, car l’œuf électronique de 4 cm ne sortirait pas avant le 26 janvier 2019.

>>> Lire aussi : L’édition Switch Pokémon est aux couleurs de Pikachu et d’Evoli

L’article Tamagotchi X Pokémon : le crossover ultime est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 4 jours Lire la suite...

Black Friday : les meilleures promos PS4 ! (PS4+Spider-Man à 225 € !!!)

C’est la console la plus recherchée lors de ce Black Friday 2018. La console de Sony séduit toujours notamment grâce à ses exclusivités comme le tout récent Spider-Man.

>>> Comment payer sa PS4 moins cher lors du Black Friday ? Laquelle acheter ?

Consoles

PS4 Slim

>>> PS4 Slim vs PS4 Pro : quelle console choisir chez Sony ?

Jeux

Spider-Man PS4

>>> Black Friday 2018 : les meilleures offres de la Black Week

Accessoires

L’article Black Friday : les meilleures promos PS4 ! (PS4+Spider-Man à 225 € !!!) est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Black Friday d'Amazon : les meilleures offres du jeudi soir, avant le vendredi noir

MaJ à 18h. Si vous avez vos habitudes chez le géant du e-commerce, au hasard, parce que vous entendez amortir votre abonnement Amazon Prime, voici une sélection des promotions disponibles ce jeudi 22 novembre chez Amazon.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Comment payer sa PS4 moins cher lors du Black Friday ? Laquelle acheter ?

La PS4 pourrait bien être l’une des stars du Black Friday. Mais encore faut-il bien connaître la console et surtout savoir laquelle acheter. Voici donc un tour d’horizon détaillé pour comprendre l’organisation de la gamme PS4 chez Sony, laquelle est plus complexe qu’on ne l’imagine.

Quid de la PS4 Slim ?

Arrivée fin 2016, la PS4 Slim est actuellement le modèle standard de la machine de Sony. Lancé avec un stockage de 500 Go, elle n’est désormais plus commercialisée qu’en 1 To, majoritairement tout du moins. 

Elle beaucoup plus compacte que le modèle original et perd 1/3 de toutes ses mensurations et réduit son embonpoint de 700 grammes. Sony a profité de cette refonte pour réduire le bruit (43 db vs. 36 db) de sa console ainsi que sa consommation énergétique (80 W vs. 125 W). Seul bémol, dans la bataille, elle a perdu la connectique audio optique dont disposait la PS4 Fat.

PS4 SlimAujourd’hui, la PS4 Slim représente le meilleur choix pour les joueurs occasionnels ou qui n’ont que faire de la 4K ou des graphismes (légèrement) améliorés de la PS4 Pro. Elle sait se faire discrète et offre une belle expérience multimédia, notamment via son lecteur Blu-ray.

>>> PS4 Slim vs PS4 Pro : quelle console choisir chez Sony ?

Et pour le Black Friday ?

Côté Black Friday, elle sera certainement en bonne position. Outre-Atlantique, Playstation a déjà dévoilé ses promos pour le 23 novembre. La PS4 Slim 1 To avec le jeu Spiderman et une seconde manette y sera proposé à 199,99 $. Une excellente affaire dont on espère des répercussions sur le Black Friday français.

En se basant sur l’expérience des années précédentes, on peut dire pour l’instant que des packs devraient émerger à cette occasion. On imagine que les marchands en profiteront pour écouler leurs stocks de PS4 Slim 500 Go. Aujourd’hui une PS4 Slim 1 To avec un jeu est affichée à 349 €. Lors du Black Friday, ce même pack pourrait voir son prix chuter de 100 €, mais en 500 Go. Attention donc à bien évaluer le marché.

La PS4 est aussi souvent vendue seule lors du Black Friday. Le site allemand d’Amazon est coutumier du fait. Il propose depuis deux ans la PS4 Slim 500 Go à 199,99 € lors du Black Friday. Une aubaine pour ceux qui ne cherchent pas de pack avec un ou plusieurs jeux. A noter que les frais de port n’assassinent pas cette bonne affaire.

  • PS4 500 Go + seconde manette + Spider-Man à 270 €
  • PS4 500 Go + Marvel’s Spiderman + FIFA 19 à 300 €
  • PS4 500 Go + Marvel’s Spiderman à 250 €

Quid de la PS4 Pro

La PS4 Pro est la plus performante des consoles de Sony. Elle est capable de diffuser une image en Ultra HD à 30 images par seconde (ips), Full HD à 60 ips ou Full HD à 30 ips avec des textures améliorées. Tous les jeux PS4 ne sont pas concernés. Pour cela, il faut que les développeurs aient soit modifié en conséquence leurs jeux sortis avant la PS4 Pro, soit qu’ils les aient développés en tenant compte des performances de cette console. La PS4 Pro est également compatible HDR, un mode qui apporte une meilleure dynamique dans l’image en débouchant les zones sombres et en détaillant les zones claires. 

Autant d’atouts qu’il convient de nuancer avec un bruit plus élevé que celui émit par une PS4 Slim (42 db vs. 36 db à pleine charge) et une consommation accrue, le plus grand écart étant en lecture Blu-ray (82 W vs. 50 W). 

PS4 Pro

Mais ce tableau est à repeindre depuis l’annonce de la sortie d’une nouvelle PS4 Pro. Cette nouvelle version se nomme CUH-7216B et remplace l’actuelle CUH-7116B. Elle est identique visuellement à la précédente, mais optimise son bloc de refroidissement, entrainant de fait une baisse de ses nuisances sonores. La consommation devrait aussi y être allégée. 

>>> Sony lance une nouvelle PS4 Pro qui ne fait plus le bruit d’un avion

Cette PS4 CUH-7200 est livrée en pack avec Red Dead Redemption pour 440 €. Il est assez peu probable qu’elle fasse partie des meilleures affaires du Black Friday, eu égard à sa nouveauté.

Et pour le Black Friday ?

Pour les promos du Black Friday, il faut plutôt compter sur la première génération de PS4 Pro (CUH-7116B). Affichée aujourd’hui à 400 € seule ou 450 € avec un jeu, on peut espérer la voir baisser de 50 ou 100 € le 23 novembre.

Quid de la PS4 Fat

C’est la console d’origine, celle sortie en 2013. Elle est bruyante, consomme plus qu’une Slim ou une Pro et n’est surtout plus construite par Sony. Depuis fin 2016, elle a été remplacée par la PS4 Slim. Pour reconnaître une PS4 Fat, on peut soit se fier à son visuel, soit à son numéro de série qui peut être CUH-1000, CUH-1100 ou CUH-1200. Une référence visible sur la boîte ou sa fiche technique.

PS4 Fat

Et pour le Black Friday ?

Aujourd’hui, elle n’est donc plus censée être commercialisée. Néanmoins, il est toujours possible de tomber sur de vieux stocks. Il faut alors faire attention aux tarifs pratiqués. À moins que son tarif ne soit sacrifié (moins de 200 €), cette version de la PS4 ne présente plus d’intérêt en 2018. On lui préfèrera largement sa remplaçante.

Black Friday : les jeux et accessoires PS4 en promo

L’article Comment payer sa PS4 moins cher lors du Black Friday ? Laquelle acheter ? est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Google brevette des rollers pour la réalité virtuelle

Google s’intéresse de plus en plus à la réalité virtuelle comme le prouve le dernier brevet qu’il a déposé. Celui-ci décrit en effet le projet de la firme de Mountain View de développer des chaussures de marche VR motorisées. Les cybershoes permettraient à l’utilisateur de marcher normalement dans une zone virtuelle sans avoir à heurter quoi que ce soit au passage.

Les moteurs et les roues auront ainsi pour rôle d’empêcher l’utilisateur d’aller dans le monde réel. Par exemple, si l’utilisateur se rapproche d’un mur ou d’un meuble, les moteurs et les roues omnidirectionnelles s’activeront et vont le ramener à sa place, sans qu’il ne le remarque. En outre, le brevet fait également référence à une marche sans fin. C’est-à-dire que même dans une pièce minuscule, les chaussures offriront à l’utilisateur l’impression de parcourir une longue distance dans l’environnement virtuel.

>>> Lire aussi Le mode Portrait de Google sera étendu à iOS

Pour Ars Technica, bien qu’il s’agisse d’une grande innovation, se
promener sur des patins à roulettes les yeux bandés peut être dangereux.
Il a fait remarquer que même avec des roues omnidirectionnelles, si
l’utilisateur n’arrive pas à rester en équilibre, il pourra tomber
surtout lorsqu’il joue à des jeux d’actions 3D comme Fallout 4.

Cela dit, si Google arrive à développer ces chaussures VR, le monde de la réalité virtuelle franchira
un nouveau cap. Mais comme il s’agit d’un brevet, il convient de ne pas
trop s’emballer et voir si la société de Mountain View l’utilisera ou
non, rien n’est moins sûr…  


L’article Google brevette des rollers pour la réalité virtuelle est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Black Friday du réseau : nos bons plans sur les routeurs et routeurs 4G, répéteurs etc

Que vous ayez envie d'améliorer votre réseau domestique ou de compléter ses capacités retrouvez dans ce sujet les promotions sur tous les accessoires réseau.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Apple réfléchirait à lancer sa version du Chromecast

Le projet serait pour l’instant en phase de réflexion pour Apple, aucun produit fini n’est donc à attendre sous peu. Si Apple n’est pas étranger aux équipements à brancher sur un téléviseur, il est en revanche allérgique au terme « bon marché ». Par exemple, l’Apple TV débute à 159€ pour sa version Full HD et s’envole à 19$9 voir 219€ pour ses versions 4K. De son coté Google propose le Chromecast Full HD à 39€ et sa version 4K à 69€. Si bien sûr les fonctionnalités diffèrent, il est tout de même difficile de justifier une telle différence de prix pour la plupart des usages de streaming vidéo.

Des différences de prix flagrantes

Amazon a ses Fire TV Stick, Roku ses Streaming Stick, Google ses Chromecast et d’après nos confrères de The Information,
Apple pourrait se joindre prochainement à la bataille en proposant leur
propre clef HDMI bon marché. Le marché est ultra-concurrentiel, mais
Apple espère y tirer son épingle du jeu et ainsi venir grossir les rangs
des utilisateurs d’Apple TV.

Un Apple TV bien placé en terme de vente

Concernant le marchés des clefs HDMI 4K, Thinknum a étudié les ventes de Best Buy et y découvert que malgré son prix, l’Apple TV se place second,
derrière l’Amazon Fire TV 4K et devant le Roku Premiere 4K, tous deux
vendu le cinquième du prix de l’Apple TV. Avec une part de marché telle
malgré ce prix de vente, on imagine mal Apple se diriger vers un prix
réellement bon marché. 

L’article Apple réfléchirait à lancer sa version du Chromecast est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Black Friday 2018 : les meilleures offres de la Black Week

Vendredi prochain aura lieu le Black Friday. Installée depuis quelques années en France, cette période de soldes typiquement américaine permet de profiter de prix cassés juste avant les fêtes de fin d’année.

>>> Black Friday 2018 : préparez-vous à payer moins cher

Les commerçants y voient une belle opportunité d’écouler leurs stocks et allongent même ce jour en établissant la Black Week. En définitive, les promos ne sont plus réservées au seul vendredi noir, mais s’étalent sur toute la semaine qui le précède.

Jeux vidéo, téléviseurs, ordinateurs, objets connectés ou smartphones font partie des bonnes affaires. Voici marchand par marchand, les promos qui ont attiré notre oeil.

Amazon

Boulanger

Auchan

Darty

Rueducommerce

Fnac

Cdiscount

L’article Black Friday 2018 : les meilleures offres de la Black Week est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Bonnes pratiques pour déboguer une application Java

Même si les outils pour ce faire sont toujours plus efficace, le débogage est une activité qui doit être maîtrisée. Pour cela, il est pertinent de toujours avoir en-tête quelques bonnes pratiques

Un intéressant article à lire sur dzone.com reprend quelques-une deces bonnes pratiques. Avec des conseils peu agréables à entendre, mais tellement vrais, par exemple :

Ne blâmez pas le JDK ou les librairies. Et ne supposez jamais que Java est cassé, car la probabilité ess toujours contre vous. A 99%, le bug est dans quelque chose que vous avez codé.

Faites des suppositions, mais ne vous faites pas confiance, car cela pourrait vous aveugler.

Ou encore des conseils de bons sens. Mais que dans le feu de l'action, ou dans le stress de la deadline, on a tendance à oublier (que ceux à qui cela n'est jamais arrivé lèvent la main) Vérifiez le javadoc du JDK lorsque vous n'êtes pas sûr du fonctionnement d'une fonctionnalité Java.

Ou encore

Ayez un débogueur distant pour vos applications déployées sur les environnements de développement et de pré-production.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Plugins Jenkins : une opportunité aussi pour les hackers !

L’événement Jenkins World, qui s’est tenu mi-Octobre à Nice, souligne le succès de cette technologie au sein des équipes informatiques. Une attractivité qui s’explique en partie par le nombre de plugins disponibles - plus de 1 600 sur le site web officiel, sans compter tous les autres disponibles sur internet ; les possibilités d'automatisation sont donc infinies. Ces plugins, ou points d’extension, assurent l’agilité de Jenkins et améliorent également les performances ainsi que l’ergonomie des services informatiques.

Comprendre les plugins et leurs bénéfices

En termes simples, le plugin est un composant logiciel qui ajoute une fonctionnalité spécifique à un programme informatique existant. Il est ainsi utilisé pour intégrer différents outils, notamment pour contrôler les versions, effectuer des tests automatisés et de qualité du code. De plus, les utilisateurs sont à même d’ajouter de manière sélective les fonctionnalités qu’ils souhaitent, pour ne pas s’encombrer de celles dont ils n’ont pas besoin.

Un plugin Jenkins est un simple fichier .hpi compressé qui est « injecté » dans le logiciel principal Jenkins à l’aide d’un connecteur spécial, ou d’un point d’extension sur le plugin existant. Une fois injecté, ce dernier devient une partie intégrante du noyau Jenkins, capable d’exécuter toutes les tâches que ce dernier effectue telles que le code, la mise en ligne et le téléchargement depuis internet, ou encore la lecture et le déchiffrement des identifiants stockés.

Il existe actuellement plus de 140 points d’extension différents dans le noyau Jenkins, et bien d’autres dans les plugins. C'est idéal pour les développeurs qui ont besoin de nouvelles ressources rapidement : si une nouvelle fonctionnalité est requise dans Jenkins, il suffit d’en écrire le code Java et de le connecter au point d'extension approprié. Cependant, la plupart des plugins Jenkins sont écrits par des tiers, et la qualité de leurs contributions en termes de sécurité varie considérablement. Ils peuvent en outre ne plus être gérés sans préavis, ce qui signifie qu’en cas de détection d’un problème de sécurité, il arrive que personne ne puisse le corriger.

Bonnes pratiques pour renforcer la sécurité

Les plugins sont aujourd’hui des outils clés et il est difficile d’imaginer Jenkins sans eux. Cependant, s’ils ne sont pas gérés étroitement, ils peuvent introduire des cyber-vulnérabilités. Ils sont de plus faciles à coder et à installer, tant pour les utilisateurs légitimes que les personnes malveillantes. Ces points d’extension sont en effet souvent développés par des tiers qui ne maitrisent pas toujours les principes de cybersécurité, et ils peuvent ne pas être supervisés à la suite de leur création.

Plusieurs pratiques de précaution existent pourtant, pour que ces points d’extensions n’exposent pas une entreprise à des risques inutiles :

1.      Faire preuve de prudence : il est fortement recommandé de ne pas télécharger de plugins provenant de sources autres que le site officiel de Jenkins ;
 
2.      Mettre régulièrement à jour les plug-ins : les problèmes de sécurité sont récurrents mais les patchs sont réguliers. Les utilisateurs sont donc invités à effectuer les mises à jour dès qu’elles sont disponibles, afin de protéger leurs appareils, et plus largement les réseaux sur lesquels ils opèrent.
 
3.      Protéger le répertoire principal de Jenkins : compte tenu du grand nombre de plugins, il est extrêmement difficile pour les administrateurs de contrôler l’authenticité des fichiers présents sur le répertoire de leurs entreprises – où sont stockés les fichiers sources. Or, si des cybercriminels y ont accès, ils peuvent écrire ou modifier le code en toute impunité. C’est pourquoi le répertoire doit être surveillé étroitement ;
 
4.      Vérifier chaque code source avant l'installation : tous les codes sources des plugins Jenkins sont disponibles publiquement sur GitHub ; il est donc conseillé de s’assurer qu’ils ne contiennent pas de vulnérabilités avant de les déployer.

Les plugins de Jenkins offrent une agilité et des performances sans précédent. Cependant, ces qualités s’accompagnent aussi d’un défaut, et non des moindres : leur cyber-vulnérabilité. Alors que les attaques se multiplient, les entreprises tentent actuellement de sécuriser leurs réseaux et informations sensibles. Ces points d’extension font donc partie des ressources à protéger et à surveiller étroitement, afin que l’opportunité qu’ils représentent pour les organisations ne soit pas -in fine - plus fructueuse pour les cybercriminels.

Jean-Christophe Vitu
VP Solution Engineers EMEA, chez CyberArk
Jenkins, sécurité
Mots clés Google: 

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Valve répond aux critiques sur la monétisation d’Artifact

L’an passé Valve annonçait son nouveau jeu « Artifact« , un jeu de cartes basé sur l’univers de DotA 2. Toutefois, durant la récente phase de beta-test, les joueurs ont découvert les plans de l’entreprise concernant la monétisation du jeu. Et les voix n’ont pas manqué de s’élever contre la politique choisie.

Pas de paiement, pas de jeu

En effet, la monétisation est ici poussée à l’extrême puisque la plupart des actions requiert un paiement. Pour commencer, le joueur doit acheter le jeu, puis ensuite acheter des cartes pour construire ses decks afin de pouvoir jouer. Les cartes peuvent être gagnées dans le jeu lors d’événements… pour lesquels il faudra évidemment acheter un billet. Et tout cet argent est de l’argent bien réel. Il n’y a pas de monnaie virtuelle comme sur un Hearthstone par exemple, pour permettre à ceux qui n’en ont pas les moyens de progresser malgré tout.

Une réponse en demi-teinte

Le flot de critiques ne s’étant pas fait attendre Valve a répondu en disant qu’ils « travaillaient à un système permettant de transformer ses cartes non désirées en tickets d’événements« . Cette nouvelle fonctionnalité sera ajoutée avant la fin de la période de beta-test. La version finale est attendue pour le 28 Novembre, dans seulement quelques jours.

L’article Valve répond aux critiques sur la monétisation d’Artifact est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

La demande pour les développeurs blockchain double presque en deux mois

Hired, une plateforme spécialisée dans le recrutement de profils technologiques publie  les tendances qu’elle a observée ces derniers mois sur le marché du recrutement des experts de la blockchain.

Aux États-Unis, la société a ainsi constaté que la demande pour ce type de profils a augmenté de 400 % sur la plateforme Hired. En France, elle a presque doublé ces deux derniers mois. Sur le marché français, on remarque qu’un développeur blockchain reçoit aujourd’hui en moyenne cinq demandes d’entretien par mois alors qu’il n’en recevait moins de trois il y a encore six mois. Il faut ajouter à cela que les profils de développeurs blockchain se font rares. En France, ils n’ont représenté que 1,31 % des inscrits sur Hired ces six derniers mois et 1,52 % en septembre et octobre.

« La demande pour les développeurs blockchain va croissante d’autant plus que certains secteurs d’activité, notamment la banque, commencent à déployer ces technologies », déclare Antoine Garnier-Castellane, directeur du bureau France de Hired. « Si les salaires en France restent, comme souvent moins élevés qu’aux États-Unis, ils devraient tout de même augmenter d’autant plus que la demande dépasse déjà l’offre et que cette tendance va s’accentuer ».

Quant aux salaires, Hired a constaté qu’aux États-Unis, les experts de la blockchain étaient devenus les développeurs les mieux payés avec un salaire annuel oscillant entre 150 K$ et 175 K$ contre 135 K$ en moyenne pour l’ensemble des développeurs soit un différentiel entre 10 % et 30 %.

En France, les salaires des développeurs blockchain ont légèrement augmenté de 3,67 % entre novembre 2017 et octobre 2018 et tournent en moyenne autour de 52 431 K€ par an. Ils sont par ailleurs supérieurs au salaire moyen des développeurs non spécialistes de la  blockchain qui est de 47 040 K€ à Paris (Hired-Rapport annuel sur le salaire des développeurs), soit un différentiel de 11 %. Les salaires français restent toutefois bien inférieurs à ceux de leurs homologues nord-américains.

Les développeurs blockchain doivent aujourd’hui maîtriser un grand nombre de technologies dans le domaine des réseaux, des bases de données et de la cryptographie. Ils sont par ailleurs appelés à utiliser de multiples langages tels que Java, JavaScript, C++, Go, Solidity et Python parmi d’autres.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Une cinquantaine de recrutements chez Wallix

WALLIX ouvre une cinquantaine de postes et offre à des femmes et des hommes passionnés -jeunes diplômés à profils experts- l’opportunité de rejoindre une aventure technologique et humaine exaltante. WALLIX compte aujourd’hui 110 collaborateurs et prévoit de doubler ses effectifs d’ici 2021.

WALLIX recrute des profils qui souhaitent s’investir pleinement dans la structure et grandir avec elle. Parmi les postes à pourvoir, on compte des business developers, des ingénieurs commerciaux, des ingénieurs avant-ventes, des chercheurs en cybersécurité et en cryptologie, des consultants techniques, des chefs de projets, des développeurs informatiques et des DevOps. Le positionnement d’expert européen en cybersécurité de WALLIX, son implantation à l’international dans un secteur en pleine croissance sont autant d’atouts pour séduire ces talents.

Les offres (liste non exhaustive) sont consultables en ligne sur le site de l’entreprise : https://www.wallix.com/carrieres-chez-wallix/

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Espresso : une alternative aux servlets java

L'ecosystème Java est très vaste. Toutefois un secteur mérite des développements : les applications Web. Les servlets sont lourdes, verbeuses, complexes, et pas du tout amicales, lorsqu'il s'agit de procéder à des tests unitaires. Ceci sans doute de l'avis général, mais surtout de l'avis de Ning Sun qui propose Espresso en guise d'alternative.

Bien sûr, un outil comme Spring Boot est déjà une amélioration notable. Cependant Ning Sun a souhaité créer une abstraction légère, dans l'esprit de Python WGSI.

Cette abstraction légère est Espresso. Elle trouve son inspiration dans d'autres abstractions similaires : Ring (Clojure), Iron (Rust) et bien sûr Python WGSI.

Espresso s'articule autour de 4 concepts clé:

  • App : l'implémentation d'une fonction Espresso
  • Server : un conteneur pour exécution la fonction Espresso
  • Adapter : un adaptateur pour les serveurs Web existant leur permettant d'exécuter une fonction Expresso
  • Plugin or Middleware : Une enveloppe autour d'une fonction Espresso qui apporte des fonctionnalités ou des données additionnelles à cette fonction Espresso

Avec la fonctionnalité d'interface fonctionnelle de Java, l'implémentation d'une fonction Espresso est aussi simple que l'écriture d'une lambda

import io.github.espresso4j.espresso.*;
// ...
var app = (req) -> Response.of(200).body("<h1>It works</h1>");

Un serveur Web avec une seul fonction : c'est l'essence des applications Web Java modernes pour Ning Sun.

Espresso permet aussi d'écrire une application asynchrone :

import io.github.espresso4j.espresso.*;
// ...
var app = (req, sender, raiser) ->
        sender.accept(Response.of(200).body("<h1>It works</h1>"));

Espresso est un logiciel libre sous licence Apache 2.0, disponible sur GitHub.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Sony dévoile deux dates pour ses prochains films Marvel

Si Disney travaille d’arrache-pied sur ses prochains films Marvel, avec entre autres Captain Marvel, Avengers IV, Spider-Man far from Home prévus pour l’année prochaine, la concurrence n’est pas en reste. Sony vient en effet d’annoncer deux nouvelles dates :

  • 10 juillet 2020
  • 2 octobre 2020

Selon toute vraisemblance, le film fixé au 10 juillet serait Morbius, dans lequel l’acteur Jared Leto tiendra le rôle principal. Le personnage est apparu pour la première fois dans les comics en octobre 1971 et a longtemps été l’un des ennemis de Spider-Man. Morbius, qui possède des pouvoir similaires à ceux d’un vampire (mais il n’a jamais été mordu par l’un d’entre eux), oscille aujourd’hui entre les deux camps, tantôt super-héros, tantôt super-vilain.

Mais alors,quel est l’autre film calé au 2 octobre 2020 ? Là encore, rien n’a été confirmé par Sony, mais il se pourrait bien qu’il s’agisse de Venom 2. Le premier volet, sorti il y a quelques semaines, a fait un véritable carton au box-office en cumulant plus de 780 millions dollars au niveau mondial. Le long-métrage marche tellement bien actuellement, qu’il a déjà détrôné des films comme Les Gardiens de la Galaxie, tous les films X-Men ou le très récent Deadpool 2. Une suite est donc à prévoir. Ce qui tombe plutôt bien, puisque son acteur principal, Tom Hardy, avait signé pour 3 films.

Rendez-vous dans les prochains mois pour en apprendre un peu plus. Nul doute que Sony communiquera davantage sur ses prochains films de super-héros, dès lors que rien n’est prévu pour 2019 : la majore va devoir occuper la place, afin de ne pas se laisse distancer par les studios Marvel et son très attendu Avengers 4, qui devrait être l’un des plus gros blockbusters de tous les temps si l’on suit la logique d’Infinity War.

Venom : tout savoir sur le plus bad boy des super-héros

L’article Sony dévoile deux dates pour ses prochains films Marvel est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Duplex, l’IA de Google capable de parler au téléphone arrive sur les Pixel américains

La démonstration de Duplex lors que la conférence Google I/O 2018 avait fait couler beaucoup d’encre. On pouvait y voir, ou plutôt y entendre, Google Assistant communiquer au téléphone avec des commerces et prendre rendez-vous sans aucune intervention de l’utilisateur. 

Un déploiement limité

Google
est en train de déployer sa technologie d’intelligence artificielle
dans quelques villes américaines pour les heureux possesseur de
smartphones de la gamme Pixel. Pour l’instant, les interactions sont
limitées aux réservations dans les restaurants. Nos confrères de VentureBeat confirment que Google Assistant a réussi à réserver une table à chacun de leurs essais.

Un processus un peu long

Le service ne fonctionne pour l’instant qu’en anglais.
Pour lancer une réservation, il suffira d’une phrase comme « Hey Google,
réserve un restaurant à Manhattan ». S’en suivra une série de questions
pour choisir un type de cuisine ou un nom de restaurant ainsi que
quelques autres détails avant que Duplex ne lance l’appel. Une fois
confirmée, la réservation est affichée. Le processus est toutefois assez
long, et il serait finalement plus rapide de choisir et d’appeler le restaurant « à l’ancienne ».

L’article Duplex, l’IA de Google capable de parler au téléphone arrive sur les Pixel américains est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Instagram change les profils et les rend plus lisibles


Après Twitter il y a quelques jours, c’est au tour d’Instagram de repenser le design de la présentation des profils utilisateurs sur son application. Pour l’instant en cours de test, le but est de rendre l’ensemble « plus simple et plus propre ».

Une légère réorganisation

L’Info Center d’Instagram nous apprend que plusieurs tests sont en cours, et que les boutons, icône et onglets de navigation vont changer. En fonction des retours qui seront fait par la communauté, des modifications surviendront dans les prochaines semaines jusqu’au déploiement d’un nouveau design finalisé.

Moins de chiffres pour plus d’amis

Si les raisons derrière ce changement n’ont pas été données, il est légitime de penser qu’elles sont liées aux critiques grandissantes autour de l’importance que donne Instagram au nombre de followers. Par ce changement, Instagram semble vouloir redonner de l’importance aux amis suivis et à leurs Stories, un peu à l’image des politiques récentes de Facebook, son propriétaire.

L’article Instagram change les profils et les rend plus lisibles est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

« Tetris Effect », le jeu vidéo thérapeutique pour les gens anxieux

Et si un jeu vidéo était davantage qu’un divertissement ? S’il permettait d’entraîner votre cerveau à se concentrer ? A se détacher de différents traumatismes ? Ce jeu thérapeutique existe et n’est autre que le jeu le plus vendu au monde : Tetris.

Pas seulement un jeu…

Tetris Effect est plus qu’une simple nouvelle version du jeu mythique d’Alekseï Pajitnov qui va bientôt fêter ses 35 ans. Il s’agit d’un jeu pour Playstation 4 mais plus qu’un jeu il est conçu comme une expérience mêlant de manière synchronisée effets visuels, couleurs et sons dans le but d’immerger le joueur et de déclencher cet « effet Tetris«  décrit par les scientifiques.


… une déconnexion du monde réel

En effet, Tetris a fait l’objet de nombreuses études dès la fin des années 1990 et il a été montré que jouer à Tetris a une incidence sur la façon dont le joueur pense et voit le monde réel, et peut dans une certaine mesure le déconnecter de ce dernier ou mélanger les deux dans un état de conscience particulier, quasi hypnotique. Si 60% des joueurs de Tetris ont admis voir des blocs continuer à tomber après plusieurs heures de jeu, ce Tetris Effect se jouant avec le casque de réalité virtuelle Playstation VR devrait faire augmenter ce chiffre.

L’article « Tetris Effect », le jeu vidéo thérapeutique pour les gens anxieux est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Le Black Friday d'Amazon : les meilleures offres de ce jeudi midi

MaJ à 12h30. Si vous avez vos habitudes chez le géant du e-commerce, au hasard, parce que vous entendez amortir votre abonnement Amazon Prime, voici une sélection des promotions disponibles ce mercredi 21 novembre chez Amazon.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Amazon laisse filer des noms et e-mails avant le Black Friday

A l’aube des ventes promotionnelles du Black Friday, Amazon a informé hier certains de ses clients, aux Etats-Unis et en Europe, notamment (...)

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

[Black Friday] Montres et balances à prix réduits chez Withings

Pour cette édition du Black Friday, le constructeur français Withings (ressorti du giron de Nokia) vous propose pas moins de cinq produits à prix réduits (trois montres et deux balances connectées), à partir de ce jeudi 22 novembre jusqu’à lundi prochain (26 novembre). 

Steel HR à 125,97 € (50 € de réduction)

Ce modèle reprend les principales fonctionnalités de la Steel, auxquelles s’ajoute un capteur de rythme cardiaque, qui permet de surveiller l’intensité de vos efforts. De plus, un petit écran LCD fait son apparition, afin de visualiser différentes informations : rythme cardiaque, nombre de calories brûlées, distance parcourues, etc. Il affiche également les différentes notifications que vous recevez sur votre smartphone. La montre est disponible en deux taille de cadran: 40 mm (avec un boîtier argenté et un cadran noir) ou en 36 mm (cadran noir ou blanc et boîtier métallique ou doré). Elle fonctionne sur batterie et offre une autonomie de 25 jours.

Body+ à 69,95 € (30 € de réduction)

Cette balance connectée fait plus que mesurer votre poids (jusqu’à 180 Kg), puisqu’elle sait déterminer la masse grasse, la masse musculaire, la masse osseuse et le pourcentage d’eau dans le corps. Ces informations sont indiquées sur un petit écran LCD. Ce dernier peut aussi afficher l’évolution de votre poids (les 8 dernières mesures). Disponible en noir ou en blanc, elle transmet les données en Wi-Fi ou en Bluetooth vers l’application Health Mate. Elle sait reconnaître automatiquement jusqu’à 8 utilisateurs. Elle fonctionne avec 4 piles, qui assure une autonomie de 18 mois.

Steel à 79,95 € (50 € de réduction)

Cette montre sobre et sophistiquée est dotée de véritables aiguilles, qui tournent au dessus d’un vrai cadran.Pourtant, il s’agit bien d’un modèle connecté puisqu’elle peut transmettre enBluetooth, à votre smartphone/tablette, les données recueillies par son capteur de mouvement qui enregistre entre autres le nombre de pas que vous effectuez chaque jour. L’application Heath Mate vous en propose une synthèse. En plus du cadran principal, donnant l’heure, un cadran secondaire affiche où vous en êtes par rapport à l’objectif de nombre de pas que vous vous êtes fixé par jour(en pourcentage). D’autre part, la montre est étanche et sa pile bouton autorise un fonctionnement de 8 mois au maximum. La montre surveille également votre sommeil et sait vous réveiller en douceur, au meilleur moment possible,grâce à de légères vibrations.

Body Cardio à 89,85 € (60 € de réduction)

Outre son design, légèrement différent par rapport à la Body+, la Body Cardio est en mesure de mesurer votre fréquence cardiaque. D’autre part, ce modèle fonctionne avec une batterie lithium ion, dont l’autonomie est d’un an.

Steel HR Sport à 199,95 € (un bracelet offert d’une valeur de 49,95 €)

Cette Steel HR au look revisité intègre un mode entrainement adapté à pas moins de 30 activités sportives. D’autre part, elle sait calculer votre VO2 Max, qui vous renseigne sur votre niveau de forme. Et elle sait exploiter le GPS du smartphone pour suivre votre parcours, qui peut être ensuite visualisée via l’application Health Mate. Son boîtier mesure 40 mm de diamètre. Elle est disponible avec un cadran noir ou banc. Son autonomie maximale est de 25 jours (ou 5 jours en mode sport).

L’article [Black Friday] Montres et balances à prix réduits chez Withings est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Amazon vend maintenant des produits Apple, mais à des prix étonnants

S’il était auparavant possible d’acheter des produits Apple sur Amazon, ils étaient toujours vendus par des vendeurs tiers sur le Marketplace. Aujourd’hui, Amazon commence à vendre en direct des produits Apple. Cela permet d’acheter des produits Apple, en stock, vendus et livrés par Amazon et même pour certains de profiter de la livraison Amazon Prime

Amazon ne suit pas les prix publics conseillés

La surprise vient des prix. Ceux-ci ne sont pas alignés sur les prix officiels. Par exemple l’iPhone Xr 64 Go est à 839€ sur Amazon contre 855€ sur l’Apple Store, le Macbook Pro 13 pouces avec Touchbar, i5 et 256 Go est à 1799€ sur Amazon contre 1749€ dans l’Apple Store. Il conviendra donc de comparer au cas par cas, et de ne pas penser que le prix public s’applique automatiquement à tous les revendeurs Apple.

Une meilleure politique de retour

Un des avantages d’Amazon par rapport à Apple, en plus de la possibilité d’être livré le lendemain, est la politique de retour beaucoup plus souple. En effet, un achat réalisé en Novembre et Décembre sur Amazon peut être retourné jusqu’au 31 janvier. Chez Apple, les articles commandés entre le 14 novembre 2018 et le 25 décembre 2018 devront être retournés le 8 janvier au plus tard.

L’article Amazon vend maintenant des produits Apple, mais à des prix étonnants est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Nouvelle bande-annonce pour « La grande aventure Lego 2 »


Une nouvelle bande-annonce pleine d’action pour La Grande Aventure Lego 2 vient d’être dévoilée. Le film est attendu en salle le 20 février 2019. Quatre ans après le premier opus, Emmet, Lucy, Batman, Benny et Unikitty vont faire leur retour sur grand écran. Pour l’occasion, Warner Bros dévoile une deuxième bande-annonce avec un petit clin d’oeil à  Mad Max sur YouTube

Dans ce second volet, la bande héroïque de Bricksburg devra faire face à une terrible menace extra-terrestre, des envahisseurs Lego Duplo venus des confins de la galaxie qui veulent tout détruire sur leur passage. Emmet, Batman et ses compagnons devront alors partir explorer des mondes inconnus à bord d’une maison vaisseau spatiale pour combattre l’ennemi et sauver leur monde. En chemin, ils rencontrent un nouvel équipier, un Archéologue cowboy appelé Rex Dangervest.


Les supers Lego en Mad Max

Le trailer s’ouvre avec le gentil Emmet cherchant Lucy. Cette dernière a en effet été enlevée par les extra-terrestres. Dans la séquence suivante, ils arrivent à destination et découvrent un monde curieux, où chaque lieu est liée à une comédie musicale, notamment à celle de Mad Max.

Dans cette Grande Aventure Lego 2, on retrouvera notamment les voix originales de Chris Pratt (Emmet), Elizabeth Banks (Lucy), Will Arnett (Batman).  Le volet réunira par ailleurs dans son casting vocal Nick Offermant (MetalBeard), Alison Brie (Unikitty), Charlie Day (Benny), Tiffany Haddish (la Reine Whatevra Wanabi) et Channing Tatum (Superman).

>>> Lire aussi Cinéma : tous les films de super-héros prévus jusqu’en 2020…Et au délà !

L’article Nouvelle bande-annonce pour « La grande aventure Lego 2 » est apparu en premier sur Tom's Guide.

Publié il y a 2 semaines 5 jours Lire la suite...

Pages