UEFI vs BIOS

Le BIOS (Basic Input Output System)

Fonctionnement:

Le BIOS (Basic Input Output System) est le tout premier programme qui est exécuté  lorsque vous allumez votre ordinateur. Le BIOS va charger tous les périphériques de base, effectuer un test du système – le POST (Power-On Self-Test) – puis il exécute le code de démarrage du premier périphérique de votre liste de démarrage (Boot Priority).

Si votre liste de démarrage commence par le disque dur où est installé Windows, le BIOS va alors exécuté le code de démarrage du disque dur : le MBR (Master Boot Record). Pour démarrer un système d’exploitation comme Windows, le BIOS exige qu’un disque dur utilise la table de partitionnement MBR (il existe néanmoins certaines cartes mères qui permettent de démarrer sur un disque dur utilisant le nouveau format GPT).

le programme d’installation de Windows crée une partition système et une partition Windows.

paramètres :

    Standard CMOS Features : menu qui permet de définir la date, l’heure et les spécifications de vos disques durs et lecteurs (lecteur CD/DVD, lecteur de cartes…) Par défaut, le BIOS détecte automatiquement les disques et lecteurs branchés à votre carte mère, vous n’avez donc pas besoin d’entrer manuellement le modèle de ces derniers. Néanmoins, vous pouvez entrer manuellement les spécifications de votre disque dur ou de vos lecteurs pour accélérer le démarrage de votre ordinateur.

    Advanced BIOS Features : de nombreux paramètres modifiables comme l’ordre de démarrage des périphériques (First, Second, or Third Boot Device), choisir d’afficher un logo et de masquer l’affichage classique du BIOS (Full Screen LOGO Show), annuler le test de la mémoire vive (Quick Power On Self Test)…

    Integrated Peripherals : contient les paramètres pour les périphériques intégrés à la carte mère : audio, LAN, et ports USB. Des ports inutilisés – et qui sont quand même activés – utilisent beaucoup de ressources système et devraient être désactivés.

    Power Management Setup : lorsque les paramètres de ce menu ne sont pas configurés correctement, votre système peut ne pas s’éteindre correctement, ou avoir des problèmes avec la mise en veille. Étant donné que Windows intègre une gestion de l’alimentation, il est préférable désactiver toutes les gestions de l’alimentation dans le BIOS. Sinon, il risque d’y avoir des conflits entre la gestion de l’alimentation du BIOS et de Windows. Beaucoup de ces paramètres existent pour les non-utilisateurs de Windows.

    PC Health Status : permet de connaitre la température du processeur et de la carte mère, connaitre la vitesse de rotation du disque dur ou de vos ventilateurs et bien plus encore !

    Load Fail-Safe Defauts : charger les paramètres par défaut du BIOS, en réglant au minimum le niveau des performances pour une stabilité optimale

    Load Optimized Defauts : charger les paramètres par défaut du BIOS, en réglant de façon optimale les paramètres pour de meilleures performances

    Set Password : définir un mot de passe pour accéder aux paramètres du BIOS

    Save & Exit Setup : sauvegarder les changements effectués et redémarrer l’ordinateur

    Exit Without Saving : quitter le BIOS sans sauvegarder les changements effectués

...........................................................................................................................................

L’UEFI (Unified Extensible Firmware Interface)

Fonctionnement

L’UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) est le remplaçant du BIOS. L’UEFI utilise de nouveaux outils pour démarrer un système d’exploitation. En plus d’apporter une interface graphique plus agréable, l’UEFI permet entre autre :

 

    La gestion des disques de plus de 2,2To

    La prise en charge de fonctionnalités réseaux

    La gestion des architectures 64bits

    Un démarrage plus rapide de l’ordinateur

L’UEFI permet de lire les tables de partition ainsi que les fichiers systèmes. Aussi, l’UEFI ne lance aucun code de démarrage (à l’inverse du BIOS). Au lieu de ça, il lance des applications stockées dans une partition spéciale appelée « EFI SYSTEM PARTITION ». Parmi ces applications, on peut trouver un chargeur de système d’exploitation, un utilitaire de tests de mémoire ou bien des outils de restauration.

Pour démarrer un système d’exploitation UEFI et profiter de ces nouvelles fonctionnalités, le standard UEFI exige que votre disque dur utilise la table de partitionnement GPT (GUID Partition Table). L’UEFI peut aussi démarrer sur un disque dur utilisant la table de partitionnement MBR mais cette rétro-compatibilité implique de désactiver l’UEFI et d’émuler un BIOS traditionnel (via l’option CSM). Dès lors, vous ne bénéficiez plus des nouveaux avantages qu’offre l’UEFI.

Lorsque vous installez la version UEFI de Windows, le programme d’installation de Windows crée une partition système EFI (Extensible Firmware Interface System Partition), une partition MSR (Microsoft Reserved Partition) et une partition Windows principale.

 mode avancé de l’UEFI:

    Main : affiche les informations globales du système, permet de régler la date, l’heure et la langue du BIOS

    AI Tweaker : ajuster les performances du processeur et de la mémoire vive (overclocking)

    Advanced : paramètres du processeur, configuration SATA, USB, PCH, activer ou désactiver les périphériques intégrés

    Monitor : affiche la température du processeur et de la carte mère, la vitesse de rotation des ventilateurs. On peut aussi régler manuellement la vitesse de rotation des ventilateurs de la tour ou du processeur.

    Boot : permet de régler l’ordre de démarrage des périphériques, l’affichage du logo, le verrouillage numérique…

    Tool : utilitaire qui permet de flasher son BIOS UEFI

VotreAvis: 
3
Average: 3 (1 vote)
Vous pouvez donner votre avis sur le contenu de cet édito en attribuant un nombre d'étoiles...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.