Intel réorganise les équipes et rate le 7 nm

Décidément, Intel cumule les retards et les problèmes. Après l’annonce, attendue, d’Apple sur les futures Mac basés sur les processeurs ARM, le fondeur a annoncé un retard sur les processeurs gravés en 7 nm qui est le standard des CPU. Le 24 juillet dernier, Intel avait prévenu d’un nouveau retard de 6 mois minimum. Rien avant fin 2022, voire 2023 !

Actuellement, intel veut être pleinement opérationnel avec la gravure 10 nm, ce qui n’est toujours pas le cas. 

Conséquence (?), la division hardware perd son directeur et plusieurs divisions vont être supprimées pour réorganiser les équipes. Mais cela ne permettra pas de rattraper le retard cumulé. Surtout, Bob Swan, le patron du fondeur, a prévenu qu’il pourrait confier à d’autres fondeurs la réalisation de certains processeurs ! Si aujourd’hui, rien n’a été annoncé, le simple fait d’évoquer cette possibilité est un coup dur pour Intel et confirme sa difficulté actuelle. 

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: