re:Invent : AWS multiplie les annonces

La conférence d’Amazon Web Services a fait le plein d’annonces. Voici une (toute) petite sélection :

1 EC2 Mac Instances : pour la première fois, AWS propose des instances macOS sur de vrais Mac Mini (Intel). Il s’agit de répondre à la demande d’entreprises et de développeurs qui avaient besoin d’instances Mac pour les développements Mac et iOS pour créer les chaînes de build, de CI/CD. Pour faire fonctionner ces instances, AWS a déployé Nitro System qui est une plate-forme interne pour faire fonctionner les services AWS. Il inclut du matériel, un hyperviseur. Pour le moment, le service supporte macOS 10.14 et 10.15. Big Sur arriverait dans les prochains jours, ainsi que les Mac Arm. 

2 AWS pour l’industrie : avec AWS for Industrial, AWS investit massivement dans les capteurs et la manière d’intégrer toujours plus finement le matériel et les services cloud. Ce service est un peu atypique, car il combine des capteurs, des matériels et les services AWS. Soit on utilise le matériel certifié et fourni par AWS, soit on utilise le matériel via un SDK. C’est notamment le cas pour le service Panorama qui combine caméra et analyse des images (ce que l’on appelle la vision). L’objectif est d’analyser les images par exemple pour détecter une pièce manquante ou une anomalie sur une chaîne de montage, etc. Le marché de l’industrie 4.0 est une des priorités des géants de l’IoT et du cloud. 

3 DevOps Guru : AWS injecte du machine learning un peu partout et notamment dans les chaînes DevOps c’est le cas avec DevOps Guru qui est orienté opérationnel pour mieux détecter les anomalies de fonctionnement, de production. Avec une phase d’apprentissage du modèle. 

4 BabelFish : actuellement, AWS supporte +15 modèles de bases de données. Là encore pour aider les entreprises et les entreprises, AWS propose BabelFish. Ce service permet de migrer et de traduire les requêtes SQL Server vers (Aurora) PostgreSQL. Le service est actuellement en preview. Il sera mis en open source (sur GitHub et licence Apache). 

5 Trainium : AWS travaille beaucoup sur les processeurs dédiés notamment pour l’IA / Machine Learning. Ce sont des services exigeants. Durant la conférence, AWS a dévoilé Trainium, une nouvelle génération de puces qui devraient être disponibles courant 2021. Objectif : plus de capacité de traitement, support de TensorFlow, PyTorch, même SDK que Inferentia, disponibilité sur les instances EC et SageMaker. À cela se rajoute la disponibilité (en 2021 aussi) d’Habana Gaudi qui apportera une sacrée puissance de traitement. 

6 Corretto : l’OpenJDK sauce AWS n’a pas été spécifiquement abordé, mais cette distribution continue d’évoluer. La dernière version majeure est Corretto 15 qui supporte OpenJDK 15. 

7 Monitron : toujours dans le domaine ML, Amazon Monitron est un service utilisant des capteurs BLE, avec une gateway, pour remonter des informations pour monitorer des installations / machines (moteurs, pompes, ventilation, etc.). 

8 Rust : l’intérêt de Rust par AWS a fait beaucoup fait parler. Pour le fournisseur, RUST est un langage solide et très performant pour pouvoir monter en charge et assurer le robustesse des services, notamment dans des contextes de load balancing à forte charge. Pourquoi un tel intérêt ? AWS met en avant : la sécurité dans la gestion mémoire, l’analyse statique, le multithreading. Mais il s’agit aussi d’un défi, car il faut monter en compétence et maîtriser un langage finalement encore jeune. Mais pour AWS ce serait aussi un pari d’avenir. Aujourd’hui, RUST se retrouve principalement dans deux projets : Firecracker et BottleRocket, mais pour 2021, on nous promet bien plus. 

François Tonic

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: