Sortie de Wasmer 1.0 : des conteneurs avec WebAssembly

Wasmer permet de mettre en place des conteneurs ultralégers basés sur WebAssembly, conteneurs qui peuvent s'exécuter n'importe où du serveur jusqu'à l'IoT et l'embarqué, en passant par la machine de bureau. Wasmer supporte une myriade de langages de programmation. Le projet Wasmer a été lancé il y a deux ans. Un billet sur son blog annonce la sortie de Wasmer 1.0.

Les responsables du projet sont convaincus que WebAssembly sera un composant crucial pour l'avenir de l'exécution logicielle et de la conteneurisation, non seulement à l'intérieur du navigateur mais aussi à l'extérieur. Ils expliquent :

En tirant parti de Wasm pour la conteneurisation logicielle, nous créons des binaires universels qui fonctionnent n'importe où sans modification, y compris les systèmes d'exploitation tels que Linux, macOS, Windows, ainsi que les navigateurs Web. Wasm sandboxe automatiquement les applications par défaut pour une exécution sécurisée, protégeant l'environnement hôte contre les codes malveillants, les bogues et les vulnérabilités des logiciels qu'il exécute. Wasm fournit également un environnement d'exécution allégé permettant aux conteneurs Wasmer de s'exécuter dans des endroits où les conteneurs Docker sont trop lourds pour fonctionner.

A remarquer: Wasmer 1.0 propose désormais une compilation croisée. Dans les versions précédentes de Wasmer, les applications Wasm compilées en natif ciblaient et fonctionnaient sur la même architecture. Avec Wasmer 1.0, vous pouvez précompiler Wasm pour une architecture aarch64 à partir d'une machine x86_64 et réciproquement.

Wasmer supporte notamment, C, C++, Java, Rust, PHP, Ruby, Python, JavaScript, C#, D, Swift...

Wasmer est un logiciel libre sous licence MIT, disponible sur GitHub.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: