Trump limoge son directeur de la cybersécurité

Quand un responsable de sécurité informatique se fait brutalement remercier, c'est à priori par qu'il y a eu un gros problème d'intrusion dans un système. Mais pour Christopher Krebs, qui était à la tête de la Cybersecurity and Infrastructure Security Agency, les choses se sont passées différemment.

Une des missions de la CISA était d’assurer qu’aucune attaque informatique ne vienne perturber les élections. Christopher Krebs estime avoir rempli sa mission, et il a même déclaré que l’élection était l’un des scrutins les plus sûrs dans l'histoire des États-Unis.

Seulement voilà, le patron Christopher Krebs, un certain Donald Trump, n'est pas du tout satisfait... Donald Trump continue, à grand renfort de tweets, de nier le résultats des élections américaines et de crier à la fraude massive.

C'est en deux tweets que le sort de Christopher Krebs a été réglé :

La récente déclaration de Chris Krebs sur la sécurité de l'élection de 2020 était hautement inexacte, car il y a eu des irrégularités et des fraudes massives - y compris des personnes décédées votant, des observateurs de vote interdits dans les bureaux de vote, des 'problèmes' dans les machines à voter qui ont changé des votes de Trump à Biden, des votes tardifs et bien plus. En conséquence de quoi, et avec effet immédiat, Chris Krebs a été licencié en tant que directeur de la Cybersecurity and Infrastructure Security Agency.

Il est vrai que Donald Trump si connait en sécurité informatique, lui qui s'est fait pirater son compte Twitter par deux fois à cause d'un mot de passe très faible.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: